RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Le circuit du paysan souligne ses 20 ans.

Eric Bernard ,

Maude St-Hilaire, agente de développement économique, agrotourisme et loisirs CLD des Jardins-de-Napierville, Chantal Agnew, propriétaire de la Boutique Bon Bœuf et Marie-Josée Dubé, Dubé Barsalou communications.

Vingt ans après l’idée de quelques propriétaires de vignobles, cidreries et cabanes à sucre au piedmont des Adirondacks dans la vallée du Haut-Saint-Laurent, qui souhaitaient attirer quelques visiteurs en unissant leur offre de service, voici qu’ils sont maintenant une centaine sur près de 200 kilomètres dans les paysages champêtres de la Montérégie, qui ont rejoint les initiateurs de ce circuit, maintenant connu sous l’appellation du Circuit du Paysan.

Afin de marquer ce vingtième anniversaire, l’organisation du Circuit du Paysan a invité des journalistes de tous horizons à faire la rencontre de producteurs ayant adhéré au circuit. Ainsi, La Vie agricole et une quinzaine de journalistes ont pris la route de la Montérégie, le 12 juillet dernier, pour voir et goûter le Circuit du Paysan.

Au programme de la journée, une rencontre avec la défunte sœur Marguerite d’Youville, une dégustation de bœufs alors que le troupeau broute sous nos yeux et André Librex, artiste peintre immigré de la méditerranée, qui représente tout à fait l’idée du paysan avec sa lavande importée il y a 30 ans et maintenant acclimatée aux rigueurs des hivers québécois, et ce, après de nombreux essais génétiques.

Premier arrêt, donc, à Franklin, sur le rang des Lemieux. André et Diane nous reçoivent au Lavandou, entreprise artisanale où le visiteur apprécie, bien sûr, l’odeur de lavande. Il faudra observer les ruches dans l’un des champs de lavande. Le miel qui en est extrait est exquis. Nous avons pu déguster l’infusion de lavande dans le sirop d’érable, fabrication d’un voisin. Un secret de cuisine à Montréal, semble-t-il.

Le deuxième arrêt de notre tournée nous amène à la Boutique Bon Bœuf. Si quelques âmes sensibles de notre groupe ont pu éprouver une émotion à la vue du troupeau gambadant au pré, ces bons sentiments ont été vite oubliés à la dégustation. Effilochés et saucisses rappellent à l’ordre le cuisinier qui doit nourrir ses carnivores. Végétariens s’abstenir.

Parmi les nombreux choix qu’offre le Circuit du Paysan, dont les entreprises participantes affichent toutes fièrement le logo (voir notre photo), l’Ile Saint-Bernard peut à elle seule occuper toute une journée. Située à Châteauguay, avec vue sur le lac Saint-Louis, l’endroit est « le secret le mieux gardé de la grande région de Châteauguay », affirme le maire de l’endroit, Pierre-Paul Routhier, alors qu’il nous accueille dans le Bistro La Traite, situé dans l’ancienne laiterie du Manoir d’Youville. C’est d’ailleurs Marguerite d'Youville qui guide les journalistes lors d’une petite balade dans les pommiers tricentenaires de l’île. Coup de chapeau par ailleurs à cette comédienne incarnant une Marguerite d’Youville qui trouvait que les journalistes « faisaient des peintures bien vite » avec leurs appareils photos et téléphones intelligents. Sainte Marie-Marguerite d'Youville est décédée en 1771.

Le groupe de journalistes poursuit ses fraternités à la brasserie Champs libre, pas très loin, à Mercier. Les propriétaires nous attendaient avec une nouvelle bière toute fraîche. La « Petite fleur », inspirée de la chanson composée en 1952 par Sidney Bechet, et reprise récemment par Jean Leloup, de signaler le brasseur et fondateur de la brasserie, Alex Ganivet-Boileau. Vous apprécierez vous aussi une fin de journée ensoleillée avec dégustation de quelques verres, accompagnés des succulents fromages de chèvre de la Fromagerie Ruban Bleu, située à quelques coins de rue.

Chaque jour réserve son lot de rencontres et de surprises avec ces producteurs paysans. Ils partagent avec enthousiasme leur passion pour leur travail et leurs produits. Mais parfois, ils sont au champ, au boulot, et doivent s’acharner à produire, nourrir, faire pousser, brasser. Leurs produits seront sur les tablettes.

Le dimanche 30 septembre, ils seront tous disponibles pour la journée porte ouverte. Une carte interactive vous permettra de planifier votre parcours et de trouver les endroits visités lors de notre tournée médiatique, www.lecircuitdupaysan.com. L’Éco marché de l’île Saint-Bernard, qui aura lieu les 25 et 26 août, sera aussi l’occasion d’y rencontrer 80 exposants, producteurs de fromages, vignes et autres artisans de cette belle région.

Le logo du circuit avec la Brasserie Distillerie Champ Libre en arrière plan.