RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le Canada se félicite de la reprise des ventes de blé au Japon

LVA ,

Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, et Jim Carr, ministre de la Diversification du commerce international, ont déclaré aujourd’hui au sujet d’une annonce faite par le ministère de l’Agriculture du Japon, qui met fin à la suspension temporaire de l’importation de blé canadien : « Le gouvernement du Canada est heureux que le ministère de l’Agriculture du Japon ait pris la décision de mettre fin à cette suspension après avoir soumis des expéditions de blé canadien à ses propres tests scientifiques rigoureux.

La décision du ministère de l’Agriculture du Japon et la décision de la Corée du Sud d’autoriser la reprise des expéditions, qui a été annoncée le 26 juin 2018, réaffirment l’excellente qualité et l’uniformité du blé canadien. Cette annonce marque la fin de toutes les mesures commerciales prises à l’étranger depuis que le Canada a annoncé la découverte d’un cas isolé de blé génétiquement modifié non autorisé dans le Sud de l’Alberta le 14 juin 2018.

Selon des tests scientifiques approfondis réalisés à l’époque, le gouvernement du Canada a conclu que le blé non autorisé n’était pas présent dans la chaîne alimentaire humaine ou animale ni à quelque autre endroit que le lieu isolé où il a été découvert. Le gouvernement du Canada a rappelé que les fonctionnaires ont collaboré diligemment avec les autorités japonaises afin de fournir l’information nécessaire à l’atteinte d’un résultat positif.

Le Canada est un fournisseur mondial sûr et fiable de blé. En 2017, le Canada a produit 30 millions de tonnes de blé sur une superficie de 22 millions d’acres, ce qui fait de cette céréale l’une des plus importantes cultures de grande production au pays. La valeur des exportations canadiennes de blé s’établit à environ 6,6 milliards de dollars par année. »