RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Exploration de la stratégie économique lors de la Table ronde de l'industrie et des gouvernements FPT sur l'agriculture

LVA ,

Ron Bonnett, président de la FCA

Lors de leur rencontre aujourd'hui avec les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) de l'Agriculture, les dirigeants de l'industrie de l'agriculture ont proposé plusieurs options concernant la stratégie économique à adopter. Durant cette table ronde FPT qu'organise chaque année la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) et qui cette fois-ci se tenait à Vancouver, en Colombie-Britannique, des dirigeants agricoles de chaque province ont discuté avec leurs ministres de l'Agriculture respectifs des liens entre les enjeux locaux et régionaux et les plans nationaux visant à assurer la croissance du secteur.

 

« Le potentiel de croissance de l'agriculture canadienne reflète le dynamisme et la diversité du secteur. Mais il met également en lumière les différentes complexités que nous devons clarifier si nous voulons assurer notre prospérité maximale, a déclaré Ron  Bonnett, président de la FCA. C'est pourquoi les membres de la FCA ont insisté auprès des ministres de l'Agriculture du Canada qu'il est essentiel de se rappeler à quel point nos politiques agricoles sont interreliées, comme celles ayant trait à la main-d'œuvre, au commerce et à l'infrastructure dans les régions rurales. »

La FCA a également fourni aux ministres un document de discussion intitulé Table sectorielle de stratégies économiques sur l'agroalimentaire : Une feuille de route pour la croissance. Ce document, qui décrit les progrès réalisés à ce jour par cette table, a servi de fondement à un dialogue productif, qui se poursuivra au cours de l'année à venir, entre les représentants de l'industrie et les représentants gouvernementaux.

Les participants à la Table ronde ont eu droit à des exposés de Murad Al-Katib, président de la Table de stratégies économiques sur l'agroalimentaire, ainsi que de membres du conseil d'administration de la FCA, c'est-à-dire d'Andy Kuyvenhoven, producteur horticole de l'Ontario, et de Lynda Atkinson, éleveuse de bétail en Colombie-Britannique.

Le commerce, la gestion des risques et la confiance des consommateurs étaient les principaux points à l'ordre du jour du conseil d'administration de la FCA

La réunion d'été du conseil d'administration de la FCA précédait la table ronde et représentait une occasion idéale d'examiner certaines des préoccupations en prévision des discussions FPT.

Parmi les sujets au programme, il y avait le commerce international, les consultations entourant le prochain budget fédéral, la confiance publique dans le système alimentaire au Canada, les pénuries de main-d'œuvre et les préparatifs en vue des prochaines élections fédérales.

Les principaux négociateurs du Canada dans le domaine de l'agriculture, Steve Verheul, d'Affaires mondiales Canada, et Frédéric Seppey, d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, ont fait le point sur les négociations de l'ALENA et d'autres accords commerciaux. Les membres du conseil d'administration de la FCA étaient heureux de pouvoir leur transmettre leurs points de vue concernant les défis et opportunités liés au commerce, surtout en raison de la montée du protectionnisme dans certaines régions du monde.

Les programmes de gestion des risques de l'entreprise (GRE) étaient un autre sujet d'importance, puisque les agriculteurs se fient à ces importants outils pour se prémunir contre les périodes d'instabilité. La FCA et d'autres organisations qui font partie de la Coalition pour la croissance agricole ont insisté sur la prolongation de l'examen des programmes de GRE et sur une plus grande participation des producteurs au processus de consultation.

Pendant qu'ils étaient à Vancouver, les représentants de la FCA ont apprécié la possibilité d'apprendre à mieux connaître les agriculteurs et les éleveurs de la Colombie-Britannique, qui se classent parmi les producteurs les plus innovateurs au pays.

« La Colombie-Britannique est heureuse d'accueillir les dirigeants agricoles des quatre coins du pays, a déclaré Stan Vander Waal, président du BC Agriculture Council. L'agriculture est un important moteur économique du Canada, et le BCAC est ravi de faire partie d'une organisation qui s'attache à tracer la voie pour le secteur. »

Tournant son regard vers l'avenir, la FCA continue d'être déterminée à collaborer avec tous les ordres de gouvernement alors que les organismes agricoles donnent suite à leur vision de créer un secteur de l'agriculture moderne et expansif, offrant des possibilités de croissance inclusive qui profiteront à tous les Canadiens.