RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Libre échange européen: les américains avant les canadiens



(YP) Alors que l’étude initiale du projet de Libre-échange entre le Canada et l’Europe a débuté en 2007, il est justifié de se demander en 2013 si celui-ci verra finalement le jour. L’Europe ne voit pas d’un très bon œil le système de gestion de l’offre de plusieurs des productions agricoles canadiennes et ne retient pas vraiment dans son analyse l’aspect protection des producteurs agricoles mais le cout plus élevé des aliments pour les consommateurs en épicerie.
Ce différent d’analyse inquiète les européens d’autant plus que le système politique canadien exige l’accord de chaque province. Juste l’idée qu’un premier ministre d’une province puisse mettre un véto sur une entente prise entre des dirigeants de pays ne semble pas faire partie de l’échelle d’évaluation des Européens. Pendant que le Canada n’arrive pas à finaliser son accord avec Bruxelles, capitale des décisions européenne, si une entente survient entre Bruxelles-Washington faut-il s’attendre à la mise hors-jeu du Canada ?