RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

On a besoin d’une agriculture diversifiée !

Pierre FOURNIER ,

Pierre Fournier

Chaque région  du Québec (17) possède ses atouts!Qui de nous n’a pas entendu  parler des bleuets et de la gourgane du Lac-Saint-Jean, du tabac de Joliette, des légumes de Sherrington, du sirop d’érable et des p’tits gâteaux Vachon de la Beauce, du maïs sucré de Neuville, de l’agneau de Charlevoix, des pommiers de Rougemont, des patates de Saint-Ubalde des fraises et du cassis de l’île d`Orléans, des autobus Prévost de Sainte-Claire des mines en Abitibi et de l`amiante d’Asbestos, du lapin de Stanstead, des canards du Lac Brome, des sapins de Noël de l’Estrie.

 Il est vrai que chaque région possède ses attraits pour :

-  des produits spécifiques,  ( le fromage est un bon exemple avec plus de 500 sortes),  la bière avec plus de 200 brasseurs offrant  1000 sortes de bières, le miel avec plus de 300 apiculteurs au Québec                                                                                                                                                                 

 -  certains élevages : plus de 200 entreprises cunicoles, de grands gibiers                                                        

-  certaines cultures: tournesol, topinambour, ginseng, sureau, amélanche                                                                       

  -  certains paysages à vous en couper le souffle: Fjord du Saguenay

 La nature « se doit d’être diversifiée »  pour que la faune et la flore permettent  à l’homme de survivre, par l’action des insectes pollinisateurs, qui assurent la survie de 80 espèces végétales…                                                                                                                   

Encourageons  nos producteurs en les visitant et en ACHETANT LOCAL

Voici ce qui me frappe de chaque région :                                                                                                                     

Bas-du-Fleuve, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine  

Les immenses tourbières, la pêche aux saumons, le lin, quinoa, argousier, asclépiade,  chanvre, aux nombreux ovins, l’agroforesterie, des érablières « bio »

Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord

Le Royaume du bleuet, du canola,  pommes de terre de semence,  l’avoine à gruau,  maïs sous-membrane, sarrasin,  la camerise, du chicoutai, l’agriculture bio,  l’usine d`Éco-luzerne,  l’histoire des fromages,  l’usine de Cogénération (St-Félicien) des fruits de mer

 Chaudière-Appalaches, Capitale-Nationale

 Le sirop d`érable, Ferme Double LL (14000 plants de houblon en Lotbinière)  la lavande de l`Île d`Orléans, la production porcine, de bœufs, de bois, de poulet, dindon, gazon, Patate Dolbec (plus grande ferme au Québec) Ferme Caprijol (1300 chèvres) médaillée  d’Or pour son caramel au lait de chèvre, l’érablière des 5 Zef(Portneuf) avec  ses 140000 entailles

Estrie, Bois-Francs 

Les sapins de Noël, les canards du Lac-Brome,  le textile, les pâtes et papier, les 2 plus grandes fermes laitières au Québec, la plus grosse érablière à Milan avec 160 000 entailles

Montérégie,  Montréal 

Le maïs-grain,  soya,  les légumes de transformation,  l’agriculture et  l’apiculture en zone urbaine, cultures sur les toits, la Ferme des Quatre temps, un marché de plus de 2 millions de personnes à Montréal, le plus vieux vignoble au Québec (près de 50 ans)

Outaouais 

La production bovine et ovine, les prairies et pâturages, la qualité de ses eaux, ses grands boisés, sa forte proportion de producteurs anglophone, une relève agricole féminine et la plus scolarisée du Québec, un « incubateur » d’entreprises  agricoles certifié biologique, un marché de plus de 1,5 million de personnes à Gatineau-Ottawa, l’agrotourisme,  le houblon

Laurentides, Lanaudière, Laval 

Son agrotourisme, ses fruits, ses légumes,  ses pommes, sa transformation alimentaire,  ses œufs et volailles, les porcs, le lait, les céréales et oléagineux, les kiosques à la ferme,  la pomme de terre, le gazon et les arbustes (1er rang au Québec)  

Mauricie,  Centre-du-Québec 

Les bisons,  les sangliers, la canneberge (2e place  dans le monde  et 1re  en bio) vignoble,  les champignons,  l`orge brassicole, l’asclépiade, le safran,  la production caprine.

Abitibi-Témiscamingue 

En plus de ses imposantes réserves d'eau, l'une des plus grandes réserves de sols arables d'Amérique du Nord, les bovins de boucherie,  les céréales, le canola.

Vous voyez qu’on en a pour tous les goûts !                                         

Partout, il y a du monde accueillant, des sites à visiter, des  beautés à découvrir, hiver comme été.                                                                                                                         

Ma grande fierté et NE L’OUBLIEZ PAS…Le Québec se démarque par son  choix de produits de qualité.