RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

L'UPA est inquiète

LVA ,

Selon La Presse, L’UPA s’inquiète «de la décision du gouvernement fédéral d'éliminer progressivement l'utilisation des pesticides à base de néonicotinoïdes alors qu'il n'existe toujours pas de solution de rechange efficace».

Santé Canada a effectivement, comme vous le spécifier La Vie agricole, confirmé mercredi dernier son intention de commencer à éliminer dès 2021 deux des trois pesticides à base de néonicotinoïdes dont l'utilisation est actuellement autorisée au pays.

Marcel Groleau, président de l’UPA, a soutenu à La Presse «que les produits de remplacement actuellement accessibles ne sont pas nécessairement moins toxiques que les néonicotinoïdes».

 « Les néonicotinoïdes ont remplacé d'autres produits. Les producteurs retourneront vers ces produits-là, qui sont parfois plus toxiques. Tout ça doit être évalué », a-t-il dit à La Presse.

Marcel Groleau craint que cette décision du gouvernement fédéral nuise à la compétitivité des agriculteurs québécois et canadiens.