RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Aux États-Unis l’avenir est aux fermes de 2000 vaches et plus!

LVA ,

Selon le site American Agriculturist, «les exportations de produits laitiers américains seront critiques dans la prochaine décennie. Les laiteries comptant de 500 à 2 000 vaches sont les plus exposées».

Exporter les excédents de produits laitiers américains est essentiel aux prix du lait actuel, a déclaré Marin Bozic à un groupe de 250 producteurs laitiers et agriculteurs du Midwest, mais il a reconnu que la gestion des conséquences d'une guerre commerciale n'était pas facile. «Quand vous vous battez, vous savez qu'il y aura des victimes. Nous sommes les victimes», a déclaré Bozic. «C'est très courageux de se lancer dans une guerre commerciale en une année électorale».

Marin Bozic, professeur agrégé d'économie du marketing des produits laitiers à l'Université du Minnesota, a pris la parole lors du premier Forum Dairy Experience le 26 juillet à Bloomington, Minnesota, sur le commerce des produits laitiers, les questions de politique et les opportunités selon ce que rapporte American Agriculturist.

Bozic a déclaré : « Nous n'avons pas de programme de gestion de l'offre de lait, il n'y a donc pas d'alternative.(…) Les exportations sont essentielles aux prix du lait américain».

Il a rappelé qu’en 2009, Les États-Unis exportaient 16% de leur lait et, qu’à la fin de 2009, les exportations étaient tombées à 11%.

«Au cours des dix dernières années, les exportations ont absorbé la majeure partie de la croissance de la production de lait aux États-Unis. De 2007 à 2014, les États-Unis ont exporté 79% de la production laitière nationale», a-t-il précisé.

Et dans l’avenir ?

Combien les producteurs laitiers américains doivent-ils exporter au cours des dix prochaines années? Selon les chiffres de Martin Bozic : il y a 9,4 millions de vaches aux États-Unis, ( chiffre à peu près stable depuis 2000) donc dit-il : «La vache moyenne aux États-Unis produit 23 000 livres de lait. J’estime qu’avec des vaches produisant en moyenne 1,2% de lait de plus que l'année précédente, le cheptel laitier américain produira 2,16 milliards de livres de lait de plus cette année que l'an dernier. ( …) mais alors que nous consommons plus de fromage, la consommation de lait liquide diminue».

Dans l’ensemble, Bozic estime que les 10 prochaines années, les États-Unis devront exporter 13,4 milliards de livres de lait, soit 44% de l’augmentation de la production laitière nationale.

Son analyse pour les fermes laitières américaines

« Il y aura beaucoup de pression sur les fermes laitières de taille moyenne au cours de la prochaine décennie .La loi agricole de 2018 offrira une protection substantielle aux producteurs laitiers qui traient 300 vaches ou moins. Mais les exploitations de taille moyenne, avec entre 500 et 2 000 vaches, subiront une pression considérable. Les grandes laiteries de 2 000 vaches ou plus se porteront bien grâce aux avantages de la taille et de l’échelle.» a-t-il précisé selon ce que rapporte American Agriculturist.