RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Lait: Lino Saputo Jr critique la classe 7 dans un média australien

LVA ,

Lino Saputo Jr

Le 8 août dernier dans Australian Dairy Farmers Lino Saputo Jr aurait déclaré : «Le Canada ne peut pas avoir un système à deux vitesses ... ce n'est pas du commerce équitable».

 

Selon ce que rapporte le média australien Lino Saputo Jr, présenté comme le propriétaire de la plus grande entreprise australienne de transformation du lait, aurait dénoncé un programme de soutien à l'exportation de produits laitiers au Canada. «S'exprimant après la publication des résultats trimestriels de Saputo, M. Saputo a déclaré qu'il soutenait les préoccupations des agriculteurs américains, australiens et néo-zélandais à propos de ce projet», de préciser le média australien.

Le journal fait ensuite référence à la création en 2016 du nouveau système de tarification de la classe 7 qui a été mis en place, qui permet aux transformateurs de payer des prix plus bas pour les ingrédients laitiers nationaux utilisés dans la fabrication du fromage et des yaourts. Et on apprend que Lino Saputo Jr en voudrait plus à la classe 7 qu’à la gestion de l’offre. Selon Australian Dairy Farmers, il aurait dit :«Je ne suis pas contre le système de gestion de l'offre de lait au Canada, cela fonctionne bien pour le Canada» mais aurait fait part de son opposition à la classe 7, «à l'origine de l'augmentation de 1,5 milliard de litres de la production laitière canadienne à 9,5 milliards de litres au cours des deux dernières années».

 «Ce que je dis, c'est que si le Canada veut avoir un système d'approvisionnement en lait, vous devez gérer cet approvisionnement pour la consommation intérieure,(…) Le Canada ne peut pas avoir un système à deux vitesses, ce qui est le cas avec la classe 7 - qui n'est pas du  commerce équitable».

M. Saputo a également blâmé la classe 7 pour les difficultés rencontrées à la ferme, ce qui a amené la Commission canadienne du lait à imposer une augmentation de 4% le prix payé aux agriculteurs précise le média  australien.

Pour lui, il serait préférable de supprimer la classe 7 plutôt que d’offrir des licences d’importation supplémentaires aux États-Unis d'écrire Australian Dairy Farmers.

Sur l’ALENA

«Si nous pensons qu'il y aura un accord avec l'ALENA et qu'il n'y aura aucun changement dans l'industrie laitière, alors je pense que nous sommes tous fous. Cela n'arrivera pas», aurait souligné Lino Saputo Jr au média australien.

Lino Saputo Jr pas disponible pour des entrevues au Québec

Rejoint par La Vie agricole, Lino Saputo Jr a fait savoir par l’intermédiaire de son adjointe exécutive Chanel Cocco : «  Nous vous remercions d’avoir communiqué avec nous. Monsieur Saputo est à l’extérieur. Nous n’avons aucune information supplémentaire à offrir».