RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Maxime Bernier persiste et signe en attaquant «le cartel de la gestion de l’offre»

LVA ,

Maxime Bernier

Démissionnaire du Parti conservateur du Canada, Maxime Bernier libre de sa parole s’active maintennant sur les réseaux sociaux pour lancer son nouveau parti avant la prochaine campagne fédérale. Il ne manque jamais une occasion pour enfoncer le clou afin de mettre en lumière que la gestion de l’offre ne serait «qu’un cartel qui sert des groupes d’intérêts».

Il écrivait hier sur son twitter des messages en ce sens : «Le but du libre-échange est de permettre aux producteurs et consommateurs d’échanger librement par-delà les frontières. Le but des syndicats est de maintenir des barrières et privilèges qui les avantagent. S’ils ont une telle influence sur les négos, pas surprenant qu’elles échouent (…) Le gouvernement libéral n’a jamais vraiment cherché à négocier le *libre-échange*. Sa priorité a été de discuter avec les É-U des questions de genre, autochtones, climat et droit du travail, en plus de protéger des groupes d’intérêts comme le cartel de la gestion de l’offre».