RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

« Il faut voir grand pour l’industrie forestière», selon Legault

LVA ,

François Legault en campagne

En compagnie du candidat caquiste dans la circonscription d’Ungava, Denis Lamothe, François Legault s’est engagé à plus de prévisibilité pour les droits de coupe, l’aménagement du territoire et les programmes de soutien à la production forestière.

 

« Le secteur forestier québécois représente 58 000 emplois directs. Plus de 200 municipalités au Québec vivent de l’industrie forestière. Les exportations québécoises rapportent plus de 10 milliards de dollars par année. C’est irresponsable que le gouvernement libéral n’ait aucune vision à moyen ou long terme pour le développement forestier au Québec ! », a dénoncé le chef de la CAQ.

Dans le même élan, François Legault s’engage à favoriser l’utilisation du bois dans la construction en l’incluant dans plus d’appels d’offres d’organismes publics. Il misera également sur les interventions et l’expertise d’Investissement Québec pour stimuler l’exportation de produits forestiers.

« Il faut accroître la productivité, accroître l’utilisation du bois dans la construction et augmenter les exportations. C’est ce qu’un gouvernement de la CAQ fera ! », a déclaré François Legault, enthousiaste.

De plus, le chef caquiste promet d’assurer une plus grande présence des fonctionnaires dans les régions-ressources pour mieux établir les stratégies de coupes et l’aménagement forestier, en collaboration avec l’industrie. Enfin, un gouvernement de la CAQ défendra et protégera les acquis des entreprises et des travailleurs de l’industrie forestière dans toutes les négociations internationales.

« Ça fait 15 ans que les libéraux sont là, et si on veut faire plus et faire mieux pour notre industrie forestière, il faut changer de gouvernement. Et le seul parti qui a l’équipe, qui est capable de battre les libéraux et de former le prochain gouvernement, c’est la CAQ. » dit le chef de la CAQ.

 « Le secteur des forêts est au cœur du développement de plusieurs régions. Nous voulons offrir plus de stabilité et de prévisibilité à l’industrie forestière. En ce moment, le gouvernement gère à courte vue. Il faut de la vision. C’est exactement ce que la CAQ vous offre», de conclure François Legault,