RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

«Toujours préférable d’avoir plus de transparence» dit Legault à propos du 4e fonds de L’UPA

LVA ,

Yannick Patelli et François Legault à LVATV

François Legault est le cinquième chef de parti politique à être passé à LVATV pendant la campagne électorale. Après Alex Tyrell ( Parti Vert); Adrien Pouliot ( Parti conservateur du Québec); Philippe Couillard (Parti Libéral du Québec) et Manon Massé ( Québec Solidaire) c’est François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui est venu s’entretenir le 27 septembre dernier avec l’éditeur de La Vie agricole, Yannick Patelli. Il a été question entre autres de transparence à L’UPA et de Pangea.

Sur la transparence à l’UPA, il a déclaré : «C’est toujours préférable d’avoir plus de transparence»

Sur Pangea : « Je vais être très clair. Si jamais il y avait un problème avec Pangea, je ne dois rien à personne!»

Il a aussi parlé de la place de l’Union paysanne et du CEA dans son éventuel futur gouvernement.

Yannick Patelli a aussi abordé avec lui des cas d’intimidation dans le monde agricole dont celui de Nathalie Bombardier.

François Legault a évoqué son succès en affaires et a expliqué vouloir appliquer sa recette au Québec pour donner à ses enfants et aux Québécois un Québec plus fort. Il a rappelé que s’il a quitté le parti Québécois et la souveraineté c’est parce qu’il a fait le constat du désintérêt des jeunes pour la souveraineté.

Un abattoir de bœuf dans un gouvernement caquiste ?

Concernant l’abattoir Colbex, François Legault a dit : «On a eu une mauvaise expérience au Québec avec l’abattoir Colbex autant le gouvernement que l’UPA, (…) C’est pas parce qu’on a eu un échec qu’on n’en parle plus ! (..) Je reviens au boeuf. Le gouvernement pourrait être partenaire dans un projet pour développer cette production  et ça veut dire aussi avoir un ou des abattoirs».

Seul Jean-François Lisée n’est pas venu à ce jour parler aux internautes de LVATV !

Voir les vidéos sur www.lvatv.ca