RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Avec L’AEUMC probablement plus de lait américain vendu au Canada!

LVA ,

CBC Radio-Canada a publié hier un article qui explique ce qu’il faut savoir à propos de L’Accord commercial, États-Unis, Mexique, Canada (AEUMC) et l’arrivée du lait américain sur nos tablettes. CBC expliquait sur son site : «Certains producteurs laitiers américains utilisent une hormone interdite au Canada. Les vaches laitières canadiennes ne reçoivent pas d'hormones pour augmenter la production de lait. Aux termes du nouvel accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, le Canada a accepté d'ouvrir ses frontières à un plus grand nombre de produits laitiers américains. Certains Canadiens se demandent s'il n'y aura plus de lait vendu ici à partir de vaches traitées aux hormones. Au Canada, les agriculteurs ne sont pas autorisés à donner à leurs vaches des hormones pour augmenter la production de lait. Aux États-Unis, ils le sont». La Vie agricole a traduit l’article publié par CBC :

C’est quoi la STBR?

«La somatotropine bovine recombinante (STBR) est la version synthétique de la somatotropine bovine (BST), une hormone de croissance que les vaches produisent naturellement. Dans les années 1930, les chercheurs ont compris qu'ils pouvaient augmenter la production de lait en injectant de la BST aux vaches, ce qui était utile dans certains pays en période de pénurie alimentaire, comme lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais la BST n'étant pas produite commercialement, il n'était donc pas possible de continuer à l'utiliser à un niveau supérieur. À la fin des années 1970 et au début des années 1980, les scientifiques des géants de la biotechnologie Genentech et Monsanto ont mis au point une version génétiquement modifiée, la STBR, connue sous le nom de Posilac.La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé l’utilisation de la STbr en 1993. Santé Canada l'a examiné à la fin des années 1990, mais ne l'a pas approuvé» - Source CBC

Pourquoi les agriculteurs américains l'utilisent-ils?

«La STbr est utilisée pour augmenter la production de lait d'une vache. Une étude de 2003 publiée dans la Revue canadienne de recherche vétérinaire a révélé une augmentation de la quantité de lait de 11 à 16%. Mais seule une minorité d’agriculteurs américains l’utilise. Une étude réalisée en 2007 par le Département de l'agriculture des États-Unis (USDA) a révélé que 17% seulement des vaches américaines reçoivent l'hormone artificielle» - Source CBC

Pourquoi est-il interdit au Canada?

«Santé Canada a déterminé que la STbr ne posait aucun risque pour la santé des humains qui consommaient du lait de vache à qui on avait administré de la STbr. Mais il s'inquiétait des effets potentiels sur la santé des vaches. Un rapport de 1999 commandé par Santé Canada a révélé qu'il existait un risque accru chez les vaches ayant reçu une STbr de mastite, ou inflammation du sein, pouvant aller jusqu'à 25%; de l'infertilité de 18%; et de boiteries jusqu'à 50%» - source CBC


Pourquoi est-ce une question d'actualité?

«Le Dr Michael Pollack, professeur de médecine à l'Université McGill à Montréal, faisait partie du groupe d'experts qui a conseillé Santé Canada dans les années 1990. Il affirme que bien qu'il n'y ait aucune preuve scientifique que la consommation de lait de vaches traitées à la STBR soit dangereuse, son utilisation fait encore l'objet de controverses. "Il est impossible d'éliminer les petits effets subtils", dit-il. "Les avantages étant considérés comme proches de zéro, il a été estimé qu'aucun risque, quel qu'il soit, ne devrait être accepté." » - Source CBC

Le lait américain provenant de vaches ayant reçu la STbr peut-il être vendu au Canada?

«Oui. En fait, en vertu de l'ALENA, c'est peut-être déjà le cas. Toutefois, en vertu du nouvel accord commercial, les consommateurs canadiens pourraient en avoir davantage. Le principal défi sera de savoir, car les producteurs américains ne sont pas autorisés à étiqueter leur lait comme "exempt de STbr" ou "sans hormones". En vérifiant que votre lait porte une étiquette canadienne, vous saurez si le lait a été produit par des vaches ayant reçu des hormones» - Source CBC

Crédit-Photo: Alsace Lait