RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

«J’ai vraiment hâte» déclare André Lamontagne, le nouveau ministre de l’Agriculture

Yannick PATELLI ,

André Lamontagne

Député de la circonscription de Johnson, André Lamontagne est le nouveau ministre de l’Agriculture. Il a donné sa toute première entrevue à La Vie agricole et  LVATV.CA  aux côtés de celle que plusieurs voyaient  comme la potentielle ministre de l’Agriculture, Sylvie D’Amours. Il a confié d’emblée : « C’est ma mentor!».

Cette expression laissait-elle présager de la part du nouveau ministre de l’Agriculture une certaine ouverture à une agriculture moderne et diversifiée comme l’a défendu Sylvie D’Amours au cours des dernières années?

À l’image de ce que demandait le premier ministre François Legault dans son discours inaugural, le nouveau leader du MAPAQ devrait donc être  «à l’écoute de tous les Québécois»

André Lamontagne a déclaré à propos des producteurs: « Mon premier message, c’est comment je suis en admiration devant leur engagement et leur passion. Tout ce que je vais pouvoir faire au meilleur de mes talents pour leur rendre la vie plus facile, pour les soutenir, c’est à cela que je vais m’atteler chaque jour». 

Il s’est dit prêt à aborder tous les sujets et il a ajouté «J’ai vraiment hâte.» Il nous a aussi confié que plusieurs agriculteurs ont déjà commencé à frapper à sa porte avant qu’il ne soit ministre. « Dans mon comté de Johnson j’ai beaucoup d’agriculteurs et il y en a quelques- uns avec qui je me suis lié d’amitié et qui sont devenus mes mentors dans les dernières années».

Ainsi nous devrions avoir à faire à un ministre en phase avec toutes les réalités du monde agricole. C'est avec enthousiasme qu'il a été accueilli par le premier ministre.

Sylvie D’Amours, nommée ministre des Affaires autochtones, a déclaré avoir à faire à « des dossiers exceptionnels auxquels j’aurais jamais pensé que M.Legault, le premier ministre, m’aurait fait l’honneur de me donner comme responsabilités».

Marie-Ève Proulx nommée ministre déléguée au développement économique régional a précisé au micro de LVATV que le nouveau gouvernement aura pour mandat «de décentraliser Investissement Québec vers les régions». Elle a ajouté : « Pour nous c’est prioritaire. On y aller par ordre et méthode».

Elle a confié à La Vie agricole/LVATV.CA que son ministère est très horizontal ce qui l’amènera à collaborer avec plusieurs ministères, dont le MAPAQ.

François Legault et André Lamontagne
Sylvie D'Amours
Marie-Eve Proulx