RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Les éleveurs de porc du Québec eux aussi devant la Régie des marchés!

LVA ,

L’agriculture québécoise vit quelques craintes ces derniers mois : inquiétude dans le monde du lait avec affaiblissement de la gestion de l’offre, inquiétude dans le porc avec des prix insatisfaisants pour les producteurs, inquiétude dans le monde acéricole avec des règles trop strictes au regard de ce qui entre comme sirop d’érable des autres provinces et inquiétude des petits agriculteurs qui tentent ces jours-ci de trouver une avenue minimalement similaire à ce qui existe pour le hors-quota dans le reste du Canada en faisant des représentations devant la Régie des marchés (RMAAQ), comme Les éleveurs de porc du Québec qui y seront  fin novembre.

Olymel achète F.Ménard

«La division Olymel de la Coop Fédérée achètera les activités de F.Ménard dans le secteur porcin. Olymel renforcera ainsi sa position déjà dominante dans l’élevage et la commercialisation de la viande de porc», selon ce que publie Agro-Québec. Pendant ce temps-là Les éleveurs de porcs du Québec iront devant la Régie des marchés pour réclamer un meilleur prix.

La transaction entre Olymel et F.Ménard dépasserait le milliard de dollars selon les informations délivrées par Lionel Levac sur le site d’Agro-Québec. Il précise : «Les marchés pour la viande de porc sont très bons actuellement. La demande de viande de porc est forte, ici comme à l’étranger (…).Le manque de porc est devenu chronique et les entreprises québécoises en achètent déjà un grand nombre à l’extérieur, en Ontario par exemple».

Avec des abattages d’un million d’animaux de plus par année, la production québécoise retrouverait son niveau d’il y a une dizaine d’années environ 8 millions de porcs par an avant que les conditions environnementales entrent en ligne de compte.

 Lionel Levac précise aussi : «Les éleveurs manquent de liquidité, les prix qui leur sont versés étant plutôt bas depuis assez longtemps. (…) donc la production n’augmente pas».

La bataille des producteurs et abattoirs

Fin novembre, Les Éleveurs de porcs du Québec contre la volonté  des abattoirs de la province demanderont à la RMAAQ de déterminer une nouvelle entente sur le prix pour  une meilleure répartition entre les différents acteurs de la chaine alimentaire.