RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Le gouvernement du Canada annonce la création d’un nouveau groupe de travail pour les industries de la volaille et des œufs

LVA ,

Le 29 octobre 2018 – Ottawa (Ontario) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les agriculteurs et les entreprises alimentaires du Canada sont essentiels pour assurer la prospérité du pays, créer de bons emplois, favoriser la croissance de la classe moyenne, soutenir les collectivités rurales et fournir des produits de qualité supérieure aux consommateurs canadiens. Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé aujourd’hui la création d’un nouveau groupe de travail composé de producteurs et de transformateurs de volaille et d’œufs.

Bien que des consultations officieuses aient déjà été menées auprès des industries de la volaille et des œufs, le groupe de travail réunira de hauts fonctionnaires d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, des représentants d’organismes et d’associations des industries canadiennes de la volaille et des œufs et des représentants régionaux.

Le groupe de travail collaborera à l’établissement de stratégies visant à soutenir pleinement et équitablement les producteurs et les transformateurs pour les aider à s’adapter à l’Accord États-Unis−Mexique−Canada (AEUMC). Il discutera aussi du soutien à offrir pour les répercussions de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP).

En plus de discuter des répercussions qu’auront les accords commerciaux à court terme, le groupe de travail tracera également la voie à suivre pour aider les industries de la volaille et des œufs à innover et à demeurer une importante source d’emplois et de croissance économique pour les prochaines générations. Les experts qui appuieront au besoin le groupe de travail pourraient inclure des leaders du milieu universitaire, ainsi que des spécialistes des industries et des spécialistes des finances.

Le gouvernement fédéral communiquera avec les gouvernements provinciaux et territoriaux tout au long du processus de collaboration.

« Le groupe de travail veillera à ce que nous tenions compte des opinions des hommes et des femmes qui travaillent fort pour bâtir et développer leurs entreprises agricoles lorsque nous établirons la voie à suivre pour que nos industries de la volaille et des œufs demeurent fortes et compétitives à long terme. Ensemble, nous veillerons à ce que nos industries aient tout ce dont elles ont besoin pour prospérer. », Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

L’AEUMC préserve l’accès en franchise de droits à un marché nord-américain des produits agricoles évalué à 119 milliards de dollars, ainsi que les centaines de milliers d’emplois qui dépendent de cet accès.

Au cours des négociations de l’AEUMC, le gouvernement du Canada a déployé beaucoup d’efforts pour promouvoir les intérêts de nos agriculteurs et de nos entreprises alimentaires, notamment en défendant nos industries sous gestion de l’offre contre les fortes pressions exercées à leur endroit par les États-Unis.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay a également annoncé la création des nouveaux groupes de travail composés de producteurs et de transformateurs de volaille et d’œufs.