RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Gendron: des programmes de la Financière agricole seront revus




par Jean-Pierre Lemieux
Le ministre de l'Agriculture a l'intention de revoir l'application d'un certain nombre de programme de la Financière agricole « parce qu'il y a des éléments de la politique (de souveraineté alimentaire) qui ne pourront pas se réaliser sans ça ».
À Montmagny jeudi dernier, lors d'une conférence de presse, le ministre François Gendron a ajouté : « ce n'est pas pour rien que je tenais à être accompagné d'une table de concertation de 22 agents très impliqués dans le secteur ».
« J'ai parlé à plusieurs reprises de la nécessité d'avoir des programmes plus adaptés, avec plus de souplesse  parce que les modèles ne sont pas toujours parfaitement de même nature dans toutes les régions du Québec ».
Au lendemain du dépôt de la politique de Souveraineté alimentaire ceux qui étaient les plus critique se rapportait au Rapport Pronovost rendu public en 2008 (rapport sur l'avenir de l'agriculture). Sur ce sujet, le ministre Gendron a qu'il avait la conviction que la très grande majorité des conclusions de ce rapport sont dans la politique énoncée. « Ils seront aussi dans les éléments d'action » a-t-il ajouté.