RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Lutte aux changements climatiques: aucune garantie de François Legault

LVA ,

François Legault

« Legault refuse de garantir que le Québec atteindra ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES) pour 2020» selon La Presse. Si au Québec les libéraux sous Charest et encore plus sous Couillard s’étaient fait un défi que de baisser les émissions de gaz à effet de serre (GES), et si la France actuellement est prête à affronter des mécontentements dans la rue pour imposer une transition énergétique, le gouvernement Legault assure quant à lui ne pas pouvoir garantir que le Québec atteindra ses cibles.

François Legault a assuré qu'il restait engagé à atteindre la cible de 2030. Mais il a mis en cause le réalisme de celle de 2020 de rappeler La Presse. C’est une première au Québec un gouvernement qui avoue ne pas être en mesure d’atteindre les cibles établies.

C'est effectivement la première fois qu'un membre du gouvernement au Québec remet en question l'atteinte de la cible de 2020. L’ancienne ministre libérale de l'Environnement Isabelle Melançon affirmait au printemps dernier que Québec allait y parvenir.

La faute des libéraux

Pour le premier ministre actuel la cible 2020 pourrait ne pas être atteinte à cause des gestes du gouvernement précédent : « C'est sûr que la cible de 2030, on va devenir responsables, a dit M. Legault. Mais actuellement, si on parle de la cible de 2020, on est dépendants de ce que les libéraux ont fait ou n'ont pas fait. » a-t-il dit à La Presse.

Critiqué au cours de la dernière campagne pour avoir dans son équipe certaines personnes pas tout à fait convaincues de la nécessité d’agir vite pour contrer les changements climatiques, M.Legault s’était fait rassurant sur son intention de prendre en compte les changements climatiques dans ses choix politiques. Toutefois depuis l’élection Eric Girard, élu caquiste au Lac Saint-Jean, qui s’était fait connaître pour sa position climatosceptique a été  nommé adjoint parlementaire du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, pour le volet Agriculture.

François Legault a toutefois précisé lors de son discours inaugural à l’assemblée nationale : «Je ne peux ignorer ce défi de l'urgence climatique et continuer de regarder mes deux fils dans les yeux».