RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

« Trudeau a menti aux producteurs laitiers»

LVA ,

Gabriel Ste-Marie

Alors que le gouvernement fédéral signait ce matin l’Accord États-Unis—Mexique—Canada (AEUMC), Gabriel Ste-Marie, porte-parole du Bloc Québécois en matière de commerce international, a accusé Ottawa d’avoir trahi les producteurs laitiers du Québec.

« Trudeau a menti aux producteurs laitiers. Il leur avait promis que jamais il ne signerait un accord qui donne aux Américains le droit de décider comment on organise notre production. Il l’a signé ce matin. Il leur avait promis que jamais il ne laisserait Donald Trump empêcher nos producteurs de vendre leurs surplus sur les marchés mondiaux. Il l’a fait. La parole des libéraux ne vaut rien », a dénoncé M. Ste-Marie.

Les Producteurs de lait du Québec ont dénoncé ce matin le fait que le texte définitif de l’AEUMC offre un droit de regard aux États-Unis sur les politiques laitières canadiennes, disposition à laquelle Ottawa avait affirmé ne pas avoir consenti. Les producteurs reprochent aussi au fédéral de les abandonner en les excluant du marché mondial des protéines laitières.

Les producteurs de lait ont réitéré aujourd’hui leur demande d’être intégralement compensés pour les pertes liées aux accords de libre-échange avec l’Europe, avec les pays de la zone Pacifique et avec l’Amérique du Nord, comme s’y est engagée la Chambre des communes à la demande du Bloc Québécois.

« Nous allons continuer de talonner le fédéral pour que nos producteurs laitiers obtiennent les compensations qu’ils méritent. Mais n’oublions jamais que ce que nos producteurs voulaient au départ, ce n’était pas des indemnisations. C’était tout simplement que Trudeau  tienne parole et ne les abandonne pas dans le libre-échange. Encore une fois, les Québécois font les frais des décisions prises à Ottawa par un ordre de gouvernement qui se moque de nos besoins et priorités », a conclu Gabriel Ste-Marie.