RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau AVIS PUBLIC

Le ministre de l’Agriculture en visite à LVATV et à l’institut Jean-Garon

Yannick PATELLI ,

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture du Québec, et Yannick Patelli, éditeur de La Vie agricole entourant le portrait de Jean Garon qui trône dans le hall d’entrée de la Maison blanche à Québec.

(LVA) André Lamontagne, ministre de l’Agriculture du Québec, était le 12 décembre dernier en compagnie de l’éditeur de La Vie agricole, Yannick Patelli, dans une entrevue exclusive où il a fait part de son intérêt pour une agriculture diversifiée.

Lamontagne soucieux de la vitalité des régions

Le ministre de l’Agriculture nous a parlé de sa vision des régions et dit reconnaitre sans détour l’importance de l’agriculture de proximité pour la vitalité de la ruralité.

Le ministre du MAPAQ écoutera tout le monde

André Lamontagne évoque aussi les syndicats en rappelant qu’il consultera tout le monde même si, comme il le dit, son gouvernement s’est engagé à ne pas mettre fin au monopole de l’UPA. Le ministre ne semble pas fermé aux bonnes idées même si elles venaient en dehors de l’organisation syndicale unique reconnue par la loi.

Taxes foncières, on ne pourra pelleter par en avant!

Sur les taxes foncières, même si son gouvernement à court terme a remis quelques millions pour compenser les agriculteurs face aux hausses cette année, il est conscient qu’il faut trouver une solution pérenne et qu’on ne pourra pas toujours remettre de l’argent et pelleter par en avant.

Le fédéral responsable de la situation dans le lait

Concernant le secteur du lait, il est clair pour le ministre Lamontagne que la responsabilité des compensations financières aux producteurs est de la responsabilité du fédéral et il invite tout le secteur laitier à ne pas fermer les yeux sur les nouvelles technologies qui changeront peut-être demain l’essence même du monde agroalimentaire.

Lamontagne attend des réponses aux questions du Rapport Pronovost!

Pour ce qui est du secteur acéricole et porcin comme pour bien d’autres secteurs, il se dit en phase d’analyse avant de prendre des positions plus concrètes. Il a toutefois confié lors de son passage au 180 Grande Allée Ouest à Québec, à la Maison blanche qui héberge La Vie agricole, LVATV et L’Institut Jean-Garon avoir lu récemment le rapport Pronovost qui le porte à se poser beaucoup de questions auxquelles il voudra des réponses dans les prochaines semaines.

Lamontagne aura Garon sur sa table de chevet à Noël!

Il a profité de son entrevue à LVATV pour rencontrer le président de l’Institut Jean-Garon, Simon Bégin, auquel il a confié avoir pour lecture pendant le temps des fêtes les mémoires de M. Garon : « POUR TOUT VOUS DIRE», livre coédité par La Vie agricole et VLB Édition en 2013.