RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau AVIS PUBLIC

Le Canada investira dans des initiatives nationales axées sur l’automatisation et les technologies numériques dans le secteur agricole et agroalimentaire

LVA ,

Le gouvernement du Canada continue de stimuler l’innovation en investissant dans l’industrie agricole et agroalimentaire, en créant de bons emplois pour la classe moyenne et en s’assurant que ce secteur réussisse à se tailler une place encore plus grande au sein du marché mondial concurrentiel.

Le 14 décembre dernier, le secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Jean‑Claude Poissant, a lancé, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, un nouveau concours dans le cadre du Fonds stratégique pour l’innovation pour financer des initiatives d’envergure nationale axées sur l’automatisation et les technologies numériques dans le secteur agricole et agroalimentaire. Le demandeur retenu obtiendra entre 10 et 50 millions de dollars dans le cadre de ce concours.

L’automatisation et les technologies numériques révolutionnent l’agriculture et les chaînes de valeur agroalimentaires. Afin de tirer pleinement parti de ces changements, le gouvernement invite les réseaux et les consortiums d’entreprises privées, les chercheurs et les organismes à but non lucratif à présenter une demande de financement pour travailler ensemble au développement et à la mise en place d’applications faisant appel à l'automatisation et aux technologies numériques dans le secteur agricole et agroalimentaire.

L’appel de propositions lancé par le gouvernement porte sur le développement et la mise en place d’approches et d'applications inédites de grande envergure en matière d’automatisation et de technologies numériques dans le secteur agricole et agroalimentaire. Les propositions doivent :

  • résoudre des problèmes dans le secteur agricole et agroalimentaire en faisant appel aux données et aux technologies, comme l’automatisation et la robotique, les plateformes agricoles de précision, les solutions numériques et de données, les capteurs, l’interconnexion de logiciels et de matériel, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et la chaîne de blocs;
  • comprendre des activités de collaboration entre les entreprises (y compris les petites et moyennes entreprises), les établissements d’enseignement supérieur, les instituts de recherche et les organismes à but non lucratif de divers secteurs de partout au pays;
  • générer d’importants avantages économiques et sociaux, tels que les investissements privés dans la recherche-développement (R‑D), du nouveau en matière de propriété intellectuelle et d’innovation, l’élaboration et l’offre de nouveaux produits, processus et services ainsi que des incidences positives pour l’environnement, comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des déchets alimentaires, de l’utilisation de l’eau et de la consommation d’énergie.

Les demandeurs auront jusqu’au 11 janvier 2019 pour présenter une déclaration d’intérêts. L’information contenue dans la déclaration d’intérêt sera publiée en ligne pour favoriser la collaboration entre les demandeurs potentiels. Les demandeurs devront soumettre une demande complète au plus tard le 1er mars 2019 pour obtenir un financement dans le cadre de ce concours.

 « L’innovation et les technologies numériques ont le pouvoir d’améliorer la sécurité des aliments, de réduire les répercussions environnementales associées à l’agriculture et à la production d’aliments, et de créer de bons emplois pour la classe moyenne. Notre gouvernement prend des mesures pour s’assurer que nos secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire continuent de se tailler une place toujours plus grande sur le marché mondial concurrentiel tout en procurant aux Canadiens et aux marchés internationaux une alimentation saine, durable et de qualité, et ce, à des prix équitables. » a dit le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains

« L’industrie agricole et le secteur de la transformation des aliments du Canada ont de tout temps été un terrain fertile pour l’innovation. En misant sur la collaboration d’entreprises privées, d’établissements d’enseignement postsecondaires et d’organismes à but non lucratif, notre gouvernement met tout en œuvre afin que les agriculteurs et les producteurs canadiens disposent des technologies et des outils les plus récents pour tirer pleinement parti de l’ère numérique. » a dit le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay

« Grâce à ce nouveau concours prometteur, nous rallions ce que le Canada a de mieux à offrir dans les secteurs de la technologie numérique, de l’agriculture et de l’agroalimentaire pour trouver de nouvelles solutions et créer de nouvelles occasions dans le milieu sans cesse changeant du marché mondial. Nous nous assurons ainsi que les Canadiens occupent une position privilégiée pour jouer un rôle de chefs de file et créer des emplois dans l’économie numérique au bénéfice des familles de la classe moyenne. » a conclu le secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Jean-Claude Poissant.