RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Sylvie D’Amours voulait manger l’éléphant !

LVA ,

MAI 2018: « Il y a un éléphant à manger» disait la critique en agriculture de la CAQ Sylvie D’Amours,en mai dernier, pleine d’espoir de devenir ministre de l’Agriculture. Elle était effectivement pleine de bonnes intentions pour brasser le «cocotier» ou devrais-je dire l’épi de mais du Québec? La critique à l’agriculture de la CAQ n’a pu le faire puisque le premier ministre, François Legault l’a plutôt assignée aux dossiers autochtones. Craignait-il le «parler vrai » de Sylvie D’Amours ?