RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

La FCA est heureuse des résultats de la réévaluation du glyphosate

LVA ,

Ron Bonnet, président FCA

Le 14 janvier dernier, la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) s’est dite ravie de la récente réaffirmation de Santé Canada selon laquelle le glyphosate n'est pas considéré comme cancérigène pour les êtres humains ni comme un risque pour l'environnement.

 

«Ces conclusions ont été tirées à l'issue d'un examen scientifique rigoureux et sont un excellent exemple du genre de recherche reposant sur des données probantes qui sert de fondement à de solides politiques», de spécifier FCA.

FCA rappelle que dans son rapport, Santé Canada est arrivé à la conclusion que:

* Le glyphosate n'est pas génotoxique, et il est peu probable qu'il risque de causer le cancer chez l'être humain.

* On ne s'attend pas à ce que, dans le contexte du régime alimentaire (aliments et eau potable), l'utilisation du glyphosate suscite des préoccupations du point de vue de la santé humaine.

* Lorsqu'ils sont utilisés en conformité avec les directives révisées que l'on trouve sur l'étiquette, les produits contenant du glyphosate ne sont pas censés nuire à l'environnement. 

 

« Il s'agit d'une excellente nouvelle venant de Santé Canada », a déclaré le président de la FCA, Ron Bonnett comme l’un des derniers messages, puisqu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat à la fin février.

 « Les agriculteurs s'inquiétaient en pensant avoir à trouver un produit de remplacement pour le glyphosate. La plupart des autres solutions se sont avérées moins efficaces, en ce sens qu'il faut épandre les autres produits plus souvent ou parce qu'ils ont des effets environnementaux nuisibles. Il est extrêmement important que ces réévaluations se fassent pour maintenir la confiance dans le système alimentaire canadien, de sorte que les Canadiens soient à l'aise, en sachant que ce qu'ils mangent est à la fois sûr et nutritif. »