RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

En France: l'accaparement des terres, plus dangereux que les pesticides!

LVA ,

Dominique Potier

"Les terres agricoles françaises, sont accaparées par la spéculation financière" selon le député français Dominique Potier. En France, de plus en plus de terres agricoles sont achetées par des sociétés d'investissement estime le député Dominique Potier. Il s’agit selon lui d’un désastre «social et écologique».

Pour Dominique Potier les terres agricoles sont «en grand danger».

C’est aussi la conclusion alarmante d'un rapport parlementaire publié en décembre 2018, qui souligne que, depuis des années, les sols français subissent "des assauts sans précédents" , selon ce que rappelle L’OBS.

Selon ce rapport parlementaire cela aura des  "conséquences directes sur la biodiversité et le climat".

Le danger réel ne vient des pesticides si souvent dans l’actualité ces temps-ci mais plutôt des grands mouvements financiers estime Dominiqe Potier qui déclare toutefois : «Pas d'agro-écologie sans relève, pas de relève sans une politique foncière juste !».

Corapporteur de ce document à l’assemblée nationale, Dominique Potier  a expliqué à L’OBS :  «Le monde agricole est en train de vivre en France une profonde mutation : un nombre grandissant de terres sont acquises dans un but spéculatif par des sociétés anonymes, derrière lesquelles il n'est pas toujours possible d'identifier des propriétaires. Ce phénomène d'accaparement conduit à une concentration de plus en plus forte des terres dans les mains de quelques-uns, à un agrandissement démesuré des fermes et à une forme de financiarisation de l'agriculture. (…) Dans notre pays, nous voyons se développer une agriculture de firme, c'est-à-dire une agriculture sans agriculteurs».