RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Patelli, Duval, Turmine: caution morale de Garon

LVA ,

L’UPA s’interroge* sur les rôles d’actionnaires de La Vie agricole à l’Institut Jean-Garon. La raison pour laquelle Yannick Patelli, Guy Duval et Yan Turmine sont administrateurs de l’Institut Jean-Garon s’explique en un paragraphe et il a été écrit par Jean Garon lui-même.

Ce seul extrait explique la raison de la gouvernance de l’Institut Jean-Garon : « Cette collaboration avec La Vie agricole m’a fait connaître une jeune équipe d’éditeurs prêts à brasser la cage dans le monde agro-alimentaire et au-delà. C’est Yannick Patelli, Guy Duval et Yan Turmine qui m’ont invité à raconter mon parcours politique. L’appui d’un vieux complice, Simon Bégin, mon ancien attaché de presse à l’Agriculture et à l’Éducation qui a accepté de m’aider à rassembler mes souvenirs et à les mettre en forme, a achevé de me convaincre de me lancer dans cet exercice autobiographique. Je tiens à les remercier tous de leur appui et de leur confiance.» - Jean Garon – Pour tout vous dire – pages 16/17 – Édition VLB Éditeur et La Vie agricole

Dans la foulée de cette autobiographie et suite au décès de M.Garon, l'Institut Jean-Garon a été créé pour que le débat existe, tel son souhait. Par souci d'encore plus de diversité le conseil d'administration a été élargi en 2018.

 

* Voir le commentaire de Patrice Juneau dans le texte sur la présence de Charles-Félix Ross à l'IREC