RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Le Brexit, une déconstruction dit Juncker

LVA ,

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne

Les commerçants craignent que la Grande-Bretagne ne pâtisse de pénuries de viande ou de poisson et d'une inflation des prix, en cas de Brexit. Nombreux sont ceux qui craignent les répercussions que pourrait avoir la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

De nombreux secteurs d'activité pourraient ainsi être touchés. Les détaillants britanniques s'alarment de la perspective d'un Brexit sans accord avec l'Union européenne. Pour eux cela pourrait entraîner des taxes de 40 % sur les aliments.

Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré ces derniers temps : «Si aucun accord ne devait être conclu, et je ne peux pas l'exclure, ceci aurait des conséquences économiques et sociales terribles en Grande-Bretagne et sur le continent. Donc mes efforts sont orientés de sorte qu'il soit possible d'éviter le pire. Mais je ne suis pas très optimiste face à cette question. J'ai une sorte de fatigue de Brexit… C'est un désastre. […] Le Brexit n'est pas une construction, mais une déconstruction».