RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

La compensation des pertes dans le monde laitier pourrait coûter plus chère que prévue !

LVA ,

Si un gouvernement juge nécessaire d'indemniser une industrie pour les impacts négatifs causés par un accord commercial, il devrait aussi indemniser les travailleurs viennent de déclarer Les Teamsters.

Le syndicat des Teamsters demande à ce que les travailleurs de l’industrie laitière soient indemnisés dès le prochain budget fédéral le 19 mars prochain pour compenser les pertes découlant des récents accords commerciaux : « Si un gouvernement juge nécessaire d'indemniser une industrie pour les impacts négatifs causés par un accord commercial, il devrait aussi indemniser les travailleurs, a expliqué le président de Teamsters Canada, François Laporte. La compensation financière des entreprises doit aussi prévoir des sommes pour les travailleurs qui perdent leur emploi.», ont-ils émis dans un communiqué ce matin.

«L'impact des accords de libre-échange avec l’Europe, les pays du Pacifique et avec les États-Unis sur le secteur laitier canadien est cumulatif et grave. Près de 10 % du marché laitier canadien, soit l'équivalent 250 millions de dollars par année, a été sacrifié lors de la négociation de ces accords de libre-échange» estime le syndicat.

Les demandes du syndicat des Teamsters sont précises :

-Pour compenser, les travailleurs devraient avoir accès à des formations afin d’améliorer leurs compétences dans le secteur laitier.

-Ceux qui perdent leur emploi devraient pouvoir améliorer leurs connaissances grâce à un soutien financier gouvernemental qui s’ajouterait aux programmes existants.

-Le gouvernement devrait aussi prévoir la possibilité d’aider les travailleurs âgés à prendre leur retraite dans la dignité.

« Les travailleurs devraient faire partie de la stratégie du gouvernement. Malheureusement, le programme de rémunération de l'industrie laitière est négocié en secret entre le gouvernement fédéral et les grandes entreprises, a déclaré le directeur de la Division des laiteries et chauffeurs-vendeurs de Teamsters Canada, Paul Barton. On ne comprend pas pourquoi Ottawa a choisi de ne pas consulter les syndicats à ce sujet.», dit-il.

Le syndicat des Teamsters représente près de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs, dont 5,000 dans l’industrie laitière. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

 

Paul Barton