RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Montmagny se déchire pour le gaz naturel

LVA ,

Rémy Langevin, maire de Montmagny

Au huis-clos du budget provincial, nous apprenions que le gouvernement du Québec réserve une somme de 47,6 millions de dollars dont 38 millions  dans le budget 2020/2021 pour le prolongement de la desserte en gaz naturel de Saint-Henri-de-Lévis jusqu'à Montmagny sur la Côte-du-Sud.

 Le projet d'amener le gaz naturel dans la région de Montmagny, porté par la MRC de Montmagny depuis plusieurs années a été rallié par la Ville de Montmagny, la Chambre de commerce, la Société de développement économique, le CLD de la MRC de Montmagny et de nombreuses entreprises de la MRC précise José Soucy, journaliste pour la téléweb locale CMATV.

 «L'accès à cette ressource rendra nos parcs industriels plus attractifs pour les promoteurs et nous positionnera en tant que MRC dynamique et innovante », s'est exprimé Mme Jocelyne Caron, préfète de la MRC de Montmagny à CMATV.

Le maire de Montmagny, Rémy Langevin s’est réjoui de cet appui à la région de la Côte-du-Sud. Le maire comme la chambre de commerce de Montmagny soulignent l’important rôle de la députée et ministre Marie-Ève Proulx dans ce développement positif.

Mais le gaz naturel à Montmagny ne fait pas l’affaire de tous. Pour l’organisme «Montmagny en transition», cette injection de fonds publics «dans un projet d'hydrocarbures fossiles est indéfendable alors que l'urgence climatique commande la fin du développement pétrolier et gazier dès maintenant et la neutralité carbone en 2050» selon ce que rapporte CMATV.

 « Pour notre part, nous considérons que ces millions prévus au budget devraient servir à la transition énergétique de la région et non à l'approvisionnement en gaz naturel, quand on sait que des solutions de rechange existent pour la très grande majorité des besoins, sans aggraver la crise climatique », a précisé Madame Laprise. porte-parole de l’organisme.

Mme Laprise est par ailleurs très critique envers le gouvernement Legault et les acteurs locaux qui selon elle sont sous le joug des 136 lobbyistes d'Énergir  dont le mandat numéro 772 a pour objet «de sensibiliser les interlocuteurs municipaux et gouvernementaux aux projets de prolongement ou de modifications du réseau gazier, à obtenir un soutien financier gouvernemental ou les approbations requises afin de prolonger ce réseau».

Denise Laprise estime que les élus municipaux de Montmagny et les dirigeants de la MRC reprennent les lignes de communication d'Énergir «sans aucun sens critique en faisant ouvertement la promotion du gazoduc sans tenir compte de l'opinion de la population».

 

Les défenseurs du gaz naturel à Momtmagny
Les opposants au gaz naturel à Montmagny