RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le gouvernement du Canada estime bien aider le secteur laitier

LVA ,

Marie-CLaude Bibeau

Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé hier un investissement de 376 668 $ pour deux projets du Centre d’expertise fromagère du Québec qui permettront aux transformateurs de fromage de continuer à innover et de demeurer concurrentiels alors qu’elle assistait à l’assemblée générale annuelle du Conseil des industriels laitiers du Québec.

Grâce à cet investissement effectué dans le cadre du Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers, le Centre d’expertise fromagère du Québec créera une base de données sur les processus de production normalisés pour les fromagers artisanaux du Canada, en plus d’élaborer un ensemble de séminaires de formation technique sur la fabrication du fromage.

Le Centre d’expertise fromagère du Québec appuie la production fromagère qui contribue au développement régional par des services de consultation technique, de soutien technique à l’amélioration de la qualité, de formation, de vulgarisation et d’innovation.

« Le solide secteur de la transformation laitière du Canada continue de répondre à la demande croissante de produits laitiers artisanaux et novateurs sur le marché canadien. Notre gouvernement a pris l’engagement d’aider le secteur à moderniser ses installations et à demeurer compétitif, et d’aider nos transformateurs de calibre mondial à se maintenir à la fine pointe de la technologie tout en créant des emplois bien rémunérés pour notre classe moyenne. » de dire Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Suite à l’aide accordée par AAC, le Centre d’expertise fromagère du Québec consolidera son expertise du secteur laitier pour l’ensemble du Canada en réduisant sa dépendance à l’expertise étrangère. Notre organisme continuera sa lancée au soutien du secteur laitier canadien avec un calibre d’intervention très compétitif. Par ailleurs, il s’agit d’une occasion en or pour permettre à l’industrie fromagère canadienne de se tourner vers des technologies prometteuses et ainsi assurer notre compétitivité. » a quant à lui spécifié Pascal-André Brisson, président du conseil d’administration du Centre d’expertise fromagère du Québec.

Le gouvernement fédéral rappelle par voie de communiqué qu’à ce jour, 26 transformateurs laitiers au Québec ont été jugés admissibles à un financement d’une valeur totale de plus de 17,4 millions de dollars dans le cadre du Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers d’une valeur de 100 millions de dollars, et ce, pour un large éventail de projets (fromage, séchage du lait, yogourt, crème et beurre) et que l’industrie laitière du Canada reçoit aussi l’aide du Programme d’investissement pour fermes laitières. Jusqu’à maintenant, le financement de plus de 1 900 projets évalués à plus de 128 millions de dollars a été approuvé, dont plus de 870 projets et plus de 49 millions de dollars au Québec, et ce, pour une vaste gamme de projets, que ce soit de petits investissements dans l’équipement de confort des vaches ou de gros investissements dans des systèmes de traite automatisée.