RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Porc: Olymel met fin à 22 ententes

LVA ,

Le 14 mai 2019 dernier, Yvan Brodeur, vice-président, Approvisionnement porc Est et volailles chez Olymel a annoncé la fin des contrats avec ses producteurs. Il a donc écrit aux producteurs sous contrat avec la coopérative et mis fin à 22 ententes.

Sur la base que «Le 30 avril dernier, la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec a rendu sa décision concernant l’arbitrage pour le renouvellement de la Convention de mise en marché des porcs pour la période 2019-2022.», et que «Celle-ci a une portée rétroactive au 7 février 2019», Yvan Brodeur estime que cette décision de la Régie n’est pas suffisamment claire.

Olymel précise donc aux producteurs dans la lettre envoyée cette semaine : «À ce jour, nous avons eu quelques rencontres avec les Éleveurs de porcs pour la mise en place de cette nouvelle Convention, de même que pour l’application rétroactive de certaines clauses. Nous estimons que la décision de la Régie et la Convention ne sont pas claires quant au traitement à accorder aux ententes particulières qui ont été conclues sous l’ancienne Convention. Par conséquent, nous devons dénoncer ses ententes en date du 14 mai, tel que le permet l’article 4.4.1 de la Convention : ‘’La convention de mise en marché des porcs 2019-2022 prévaut sur la présente Offre d’entente particulière et sur toute entente particulière en résultant. Les ententes particulières conclues dans le cadre d’une convention de mise en marché antérieure sont continuées, sous réserve du droit des parties d’y mettre fin par avis écrit envoyé à l’autre partie et aux Éleveurs avant le 15 mai 2019.’’ (page 2)

L’Avenir ?

«Il est dans notre intention de conclure de nouvelles ententes particulières, par contre il faut prévoir un certain délai pour les concevoir et les expliquer aux producteurs. D’autres discussions auront lieu sous peu avec les Éleveurs de porc du Québec et nous espérons vous transmettre le plus rapidement possible de nouvelles informations concernant la date à laquelle nous cesserons le paiement des ententes particulières conclues sous la Convention 2016-2019 et la date à laquelle nous pourrons vous proposer de nouvelles ententes, de même que leur entrée en vigueur.» d’écrire M. Brodeur.

Yvan Brodeur