RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Le hors-quota, un secret bien gardé… et des mois de retard!

Yannick PATELLI ,

La Vie agricole a écrit ce matin à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) pour savoir si finalement la décision sur le hors-quota dans la production des volailles a été prise suite aux audiences de l’automne dernier. Eh bien non ! Toujours aucune décision de prise après des mois de retard !

«Tel qu'indiqué dans nos correspondances du 6 mars et du 3 avril dernier, nous ne pouvons vous confirmer de date à laquelle la décision sera rendue et nous ne pouvons commenter un dossier devant la Régie. Veuillez noter que dès que la décision aura été rendue, elle sera envoyée aux parties et publiée sur le site Internet de la Régie.» a écrit Claudine Martineau-Langevin, secrétaire par intérim en réponse  notre courriel.

On se rappellera que le 16 septembre dernier, après plus d’un an d’attente, l’Union paysanne recevait finalement les dates d’audience pour plaider la cause de la production hors quota devant la Régie. L’avocat de l’Union paysanne nous avait confié au dernier congrès de l’Union paysanne que la date de la décision devait tomber le 2 mars dernier.

Les paysans du Québec restent donc en attente d’une décision qui leur permettrait d’avoir le droit de produire jusqu’à 2000 poulets comme ailleurs au Canada. Marie-Josée Renaud, coordonnatrice de l’Union paysanne confiait ce matin à La Vie agricole, n’avoir elle non plus pour le moment aucune nouvelle.

Le Québec est la province la plus restrictive à ce sujet, ne permettant actuellement que 100 poulets, 100 pondeuses et 25 dindons, alors que la plupart des autres provinces canadiennes permettent beaucoup plus.

 

Marie-Josée Renaud, de l'Union paysanne