RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Jean Garon: 5 ans déjà

Yannick PATELLI ,

Jean Garon

Le 1er juillet 2014, Jean Garon nous quittait. Il aura été au cours de sa vie reconnu comme le ministre de l’Agriculture le plus vénéré (1976-1985). Après lui plusieurs sont passés sans jamais laisser leur marque aussi indélébile comme a su le faire Garon.

Depuis novembre 2016, L’Équipe de La Vie agricole est fière d’avoir contribué à la création de L’Institut Jean-Garon (IJG), qui a déjà engendré quelques débats : celui entre Pierre Lemieux, alors vice-président de l’UPA et  Roméo Bouchard, cofondateur de l’Union paysanne mais aussi celui à l’ENAP à l’automne 2018, le seul débat sur l’agriculture lors de la dernière campagne politique au Québec.

Coprésidé maintenant par Michel Saint-Pierre et Guy Debailleul, L’Institut Jean-Garon a eu pour président fondateur, Jean Pronovost, auteur du fameux Rapport Pronovost issu de la Commission sur l’Agriculture et l’Agroalimentaire de 2008.  L’IJG a réalisé en 2018, un résumé de celui-ci pour les 10 ans du Rapport Pronovost pour se rendre compte que peu d’actions ont été entreprises pour libérer l’agriculture de ses carcans.

En 2019, l’IJG déposera d’ici la fin du mois de juillet un mémoire dans la cadre de la Commission parlementaire à venir cet automne et sur une commande du MAPAQ organise un échange entre experts et producteurs sur la situation dans le domaine du zonage agricole et les perspectives à envisager pour s’adapter à la réalité agricole du 21 ème siècle. Un rapport sera alors remis au ministre de l’Agriculture.

Déjà 5 ans que Jean Garon nous a quitté mais il continue de marquer l’agriculture comme jamais.