RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le retour de Louis Robert en toute discrétion

Yannick PATELLI ,

Yannick Patelli et l'agronome Louis Robert lors de son passage à LVATV

L’été est la plus belle période pour régler des affaires sans que cela ne paraisse trop. Récemment la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) dévoilait quasiment en catimini une décision pas très favorable pour l’agriculture de proximité, en plein été, lorsque les activités politiques et médiatiques sont au point mort. Ce soir on apprend par le journal La Presse que «l'agronome Louis Robert a été réembauché par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), six mois après son congédiement pour avoir dénoncé publiquement l'ingérence du secteur privé dans la recherche sur les pesticides.»

Il aurait selon le journaliste de La Presse Jean-Thomas Léveillé « signé lundi une entente en ce sens et sera de retour au travail mardi prochain»,

Le MAPAQ  a également confirmé la réintégration de Louis Robert par courriel à La Presse. L’agronome aurait signé une entente confidentielle dit La Presse mais selon Radio-Canada, Louis Robert  aurait obtenu une compensation financière pour le préjudice subi et les six mois de salaires perdus.

Au cours du printemps, très soutenu par des médias généralistes, l’affaire Louis Robert avait fait beaucoup de bruit et l’agronome avait tenté dans la foulée de sa sortie médiatique d’emporter la présidence de l’Ordre des agronomes qui lui a pourtant été dérobée de quelques voix par l’actuel président Michel Duval.

La protectrice du citoyen avait souligné dans un rapport en juin dernier les fautes graves du MAPAQ dans cette affaire de ‘’ lanceur d’alerte’’ autour de Louis Robert. Dans la foulée le premier ministre François Legault avait présenté ses excuses à l’agronome.

Aujourd’hui il semble qu’il retrouvera son poste en toute discrétion.