RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Vaccin bovin contre E. coli O157 (EconicheMD) expédié en Suède



BELLEVILLE, ON, le 18 avril 2013 /CNW/ - Bioniche Life Sciences Inc. (TSX: BNC) (ASX: BNC), société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie, a annoncé aujourd'hui que son vaccin bovin contre E. coli O157 (EconicheMD) va être expédié en Suède où il sera utilisé dans le cadre d'études à la ferme sur certains troupeaux de bovins suédois. L'Institut national vétérinaire suédois, le Swedish Animal Health Service AB et l'Office agricole de la Suède ont collaboré avec Bioniche pour que le vaccin obtienne un certificat de traitement spécial à cet effet.
Depuis plus de trois ans, la Suède effectue des analyses et des vérifications portant sur E. coli vérotoxigénique (VTEC) sur des échantillons provenant à la fois d'exploitations bovines et d'abattoirs. Les résultats de ces analyses ont été mis en corrélation avec la maladie causée par la bactérie VTEC chez les humains. Bien que plus d'un type de la bactérie VTEC ait été associé à la maladie chez l'humain en Suède, un sous-groupe particulier de la souche O157, clade 8, a été régulièrement associé à la plupart des cas graves de la maladie chez l'humain dans ce pays.
« Les études à ce jour ont porté sur la mise en œuvre de procédures d'hygiène supplémentaires dans les fermes où la présence de la bactérie VTEC O157 a été constatée et sur des changements à apporter dans le déplacement des animaux à la ferme et éventuellement d'une ferme à l'autre », a déclaré le Dr Erik Eriksson de l'Institut national vétérinaire suédois. « Nous pensons que l'immunisation du bétail pourrait être très utile comme intervention additionnelle dans certaines fermes, et pourrait faire partie d'un futur programme de contrôle. »
« Le degré de collaboration interministérielle en Suède est très impressionnant », a déclaré M. Rick Culbert, président, Bioniche One Health. « En Amérique du Nord, il a été difficile de déterminer qui devrait payer pour un vaccin administré à des animaux pour le bien de la santé humaine. Par contre, en Suède, tous les organismes gouvernementaux collaborent en toute simplicité, en mettant l'accent sur les effets du contrôle de la bactérie VTEC dans les fermes par rapport à la maladie associée à cette bactérie chez l'humain. »
La Suède applique des mesures de contrôle à la ferme de la bactérie VTEC à l'origine d'une maladie grave et prépare en outre un futur programme de contrôle avec la participation d'organismes vétérinaires représentant les agriculteurs. Si l'évaluation initiale de l'utilisation d'EconicheMD à la ferme fonctionne dans le contexte suédois, les collaborateurs suédois prévoient éventuellement mener une étude de vaccination de plus grande envergure dans plusieurs fermes, dans certaines régions où la souche 0157 vérotoxigénique, clade 8, est prédominante.
E. coli O157
Les ruminants, principalement les bovins, sont considérés comme les principaux porteurs de E. coli O157 (VTEC 0157). Cette bactérie peut causer des maladies graves, voire mortelles. La contamination des humains par la bactérie peut se faire par contact direct ou indirect avec des animaux infectés et avec leurs déjections (environnement). La bactérie peut par exemple être ingérée par les humains en consommant du lait non pasteurisé, de la viande contaminée crue, des légumes, d'autres produits alimentaires, de l'eau, ou la contamination peut se faire par contact lors de visites à la ferme ou dans les zoos pour enfants, etc. Chez l'humain, l'exposition et l'infection à E. coli O157 peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, notamment des douleurs abdominales et une forte diarrhée sanglante. Dans les cas graves, cette bactérie peut être à l'origine de lésions rénales menant à de graves complications, voire à la mort. Chez les personnes exposées à la bactérie, les troubles de santé peuvent persister longtemps. Parmi ces troubles, mentionnons le syndrome du côlon irritable post-infectieux, l'altération de la fonction rénale, le diabète, l'hypertension et l'arthrite réactionnelle. Les animaux et les ruminants sont souvent porteurs d'E. coli O157, sans présenter toutefois des signes de maladies bien que leurs matières fécales puissent contribuer à la propagation de la bactérie.
On estime que 100 000 cas d'infection humaine à E. coli O157 sont signalés chaque année en Amérique du Nord. De 2 % à 7 % des personnes infectées seraient atteintes du syndrome hémolytique et urémique (SHU), maladie caractérisée par une insuffisance rénale. Cinq pour cent des patients atteints du SHU en meurent, dont beaucoup d'enfants et de personnes âgées, chez qui les reins sont plus sensibles aux lésions.
Bioniche One Health
Bioniche One Health se consacre à la recherche, à la mise au point, à la fabrication et à la commercialisation de produits vétérinaires biopharmaceutiques visant à améliorer la santé publique et l'environnement. Le projet principal de cette division a été la mise au point et la commercialisation d'un vaccin bovin pour réduire la propagation de la bactérie E. coli O157, qui peut être mortelle chez les humains. Le vaccin - EconicheMD - est entièrement homologué au Canada, l'Australie a approuvé son importation, le Royaume-Uni a obtenu un certificat de traitement spécial (« Special Treatment Certificate») pour que ses chirurgiens vétérinaires puissent l'utiliser lors de journées portes ouvertes dans des fermes et il a maintenant obtenu un permis d'importation pour être utilisé dans des exploitations bovines en Suède.
Bioniche Life Sciences Inc.
Bioniche Life Sciences Inc. est une société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie qui découvre, met au point, fabrique et commercialise des produits exclusifs et novateurs destinés au marché mondial de la santé humaine et animale. La société entièrement intégrée emploie plus de 200 personnes qualifiées évoluant au sein de trois divisions : santé humaine, santé animale et One Health. L'objectif principal de la société est de mettre au point et de commercialiser des produits qui permettent d'améliorer la santé humaine ou animale et d'accroître la valeur pour les actionnaires.
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.Bioniche.com.
Hormis les renseignements de nature historique, le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la société par rapport aux événements futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à divers facteurs de risque et d'incertitude, notamment l'évolution de la conjoncture commerciale, la conclusion fructueuse et en temps opportun des études cliniques, la création d'alliances commerciales, l'incidence des produits et des prix de la concurrence, la mise au point de nouveaux produits, les incertitudes entourant le processus d'autorisation réglementaire et d'autres risques décrits périodiquement dans les rapports trimestriels et annuels de la société.
SOURCE : Bioniche Life Sciences Inc.
Jennifer Shea, vice-présidente, Communications et relations avec les investisseurs et le gouvernement