RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Subventions aux producteurs de lait : Du bonheur à Compton, des interrogations ailleurs

Yannick PATELLI ,

L'équipe de députés libéraux dépêchés à Compton pour annoncer la bonne nouvelle aux producteurs laitiers

La ministre de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau a annoncé près de 2 milliards dans la bonne humeur ce matin pour les producteurs de lait mais les réactions varient.

Après des mois d’attente, les producteurs de lait commençaient à s’impatienter et espéraient bien que le gouvernement Trudeau leur accorde des subventions pour combler les pertes dues aux différents traités internationaux négociés ces dernières années. C’est chose faite. La ministre de l’Agriculture du Canada était ce matin sur la ferme Valley Clan Inc à Compton pour annoncer 1,7 milliard de dollars à l’attention des producteurs laitiers, dont 345 millions de dollars, d’ici la fin de l’année.

La Vie agricole et LVATV étaient sur place. Découvrez sur www.lvatv.ca la conférence de presse de Mme Bibeau et les réactions de diverses personnalités : Pierre Lampron, le président des producteurs laitiers du Canada, Bruno Letendre, président de la Fédération des producteurs de lait du Québec (PLQ) etc. Si les officiels sont heureux, ils restent modérés ayant espéré plus.

Par contre certains producteurs ne se gênent pas sur les réseaux sociaux pour critiquer ouvertement la situation. Selon eux, les producteurs laitiers n’auraient pas eu besoin de compensations si les traités n’avaient pas affaibli la gestion de l’offre. C’est notamment ce qu’écrit le producteur Mario Vincent sur son Facebook : « Donner de l’argent aux producteurs c’est bien pour compenser leurs pertes, mais la face cachée à tout cela est que cet argent va provenir de tous les contribuables et même des impôts des agriculteurs. Ce qui est complètement ridicule à mon humble avis! Les producteurs ne veulent pas la charité et dépendre du gouvernement pour pouvoir vivre de leur métier. Les contribuables qui ne boivent pas de lait n’ont pas à payer la facture non plus. C’est aberrant de rire des gens comme cela! Trudeau a fléchi devant toutes les demandes de ses négociateurs, pourtant une des bases de l’économie est d’être propriétaire de ses propres poules pas acheter ses œufs...vendre notre marché agroalimentaire ailleurs ne doit même plus être une option envisageable. Les gens doivent se conscientiser à cela et en faire une priorité, car tout le monde en paye la facture au bout du compte ! »

Le chercheur de l’Université Dalhousie à Halifax et parrain de l’Institut Jean-Garon, Sylvain Charlebois, écrivait quant à lui ce matin sur son Twitter : «Offrir 1,75 milliards des fonds publics aux producteurs laitiers, sans aucune condition, rien pour l’innovation, rien pour la compétitivité de la filière. Est-ce que notre filière laitière sera en meilleure condition ? J’en doute...»

Le cas des producteurs de volailles et d’œufs est encore en négociation avec le gouvernement fédéral.

À VOIR MAINTENANT SUR LVATV.CA

1- Subventions aux producteurs de lait : Du bonheur à Compton, des interrogations ailleurs

2 - Bruno Letendre ( PLQ) et Pierre Lampron (DFC) en mêlée de presse suite aux subventions données aux producteurs laitiers.

3- Pierre Lampron (DFC) donne une entrevue à LVATV en réaction aux subventions octroyées aux producteurs de lait du Canada

4- Subventions au monde laitier : L’adjoint parlementaire à l’Agriculture, Jean-Claude Poissant échange avec LVATV avant de repartir en vacances… en moto