RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Un scientifique suédois estime que le cannibalisme pourrait sauver la planète!

LVA ,

Magnus Soderlund

Magnus Soderlund, professeur et chercheur à l’école des sciences économiques de Stockholm, a suggéré, lors de son séminaire au Gastro Summit intitulé «Pouvez-vous imaginer manger de la chair humaine?», de «s’habituer à manger des aliments dont on n’a pas l’habitude, telle que la chair humaine provenant des cadavres», selon ce que rapporte Cnews. Le chercheur rappelle que pour créer un avenir alimentaire durable et pour lutter contre le réchauffement climatique cela pourrait être une solution.

Si le cannibalisme est un tabou dans nos sociétés, le professeur Soderlund a pourtant suggéré de commencer « à y goûter».

Après la viande végétale aurons-nous la mode la viande humaine ? L’Histoire montre pourtant qu’il existe des risques potentiels pour la santé.

Le New York Post a déjà publié un article qui précisait qu’au milieu du 20e siècle, «la médecine a commencé à s'intéresser à une nouvelle maladie découverte en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans une tribu aborigène anthropophage, appelée le kuru.»

 Entre 1950 et 1965, cette maladie dégénérative du système nerveux a emporté quelque 2500 membres de cette tribu, une catastrophe en lien avec une protéine infectieuse trouvée dans des tissus cérébraux humains.

«Les rites anthropophagiques mortuaires de la tribu conduisaient les femmes et les enfants à consommer le corps des défunts, dont le cerveau et le système nerveux central.», de préciser Le New York Post.

Le professeur aurait alors précisé à une chaine de télé suédoise : «"Je me sens un peu hésitant, mais pour ne pas paraître trop conservateur, je serais ouvert au moins à  goûter», à propos de la viande humaine !

Rendu là, il ne reste à espérer quasiment que cela soit une sortie pour attirer de la visibilité ou qu’il ne s’agisse que d’une Fakenews.