RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Pesticides:De la rigueur s’il vous plait!

LVA ,

Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) présentent ce mercredi 25 septembre, à 15 h 45, leurs recommandations aux parlementaires membres de la commission sur les pesticides et la compétitivité du secteur agroalimentaire québécois. Les PGQ souhaitent notamment faire mieux reconnaître l’ampleur des défis auxquels ils font face en matière de développement durable. En ce sens, les PGQ invitent l’ensemble des personnes participantes à adopter un ton constructif et à faire des recommandations réalistes et veulent un débat rigoureux.

Les PGQ rappellent d’ailleurs que, selon le Bilan des ventes de pesticides au Québec 2017 du gouvernement du Québec, les indicateurs de risque des pesticides pour la santé et pour l'environnement dans le secteur agricole sont en baisse respectivement de 14 % et de 3 % par rapport à la période de référence 2006 à 2008. De plus, les différentes actions des producteurs ont contribué à une baisse de 30 % de risque à l'hectare pour la période 2006-2008 par rapport à celle de 1997-1998.


« Les producteurs de grains québécois sont fermement engagés en faveur de l’intégration des meilleures pratiques disponibles en matière de développement durable dans leurs activités. D’ailleurs, les producteurs ont toujours intégré des différents moyens de lutte aux ennemis des cultures, à la lumière des connaissances vulgarisées disponibles. Les efforts des producteurs doivent donc être mieux reconnus et l’approche de la réglementation gouvernementale révisée en conséquence. Cela dit, certains enjeux comme l’écart négatif dans le soutien gouvernemental ou la réalité des changements climatiques placent notre secteur sur la défensive. Pour avoir du succès et soutenir efficacement notre secteur, les interventions gouvernementales en matière de lutte aux ravageurs doivent être inspirées d’un meilleur équilibre entre ses aspects agronomique, économique et environnemental », résume M. Christian Overbeek, président des PGQ.

 

Dans le mémoire soumis aux parlementaires, les PGQ formulent notamment la recommandation que le gouvernement du Québec se dote d’une première politique intégrée et responsable en matière de soutien à la lutte aux ravageurs. Le mémoire des PGQ est disponible à cette adresse :

http://www.pgq.ca/media/654680/pgq_capern_memoire.pdf

Attention aux nouveaux ennemis

Par ailleurs, une étude québécoise récente sur les impact des changements climatiques sur les ravageurs énonce qu’il est « fort probable, que dans les prochaines décennies, on assiste à l’introduction, l’établissement et la dispersion de nouveaux ennemis des cultures, qui sont actuellement présents aux États-Unis ou dans des environnements similaires à ceux rencontrés au Québec. » L’étude est disponible à cette adresse : 

https://www.agrireseau.net/documents/Document_96147.pdf