RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

La vedette arrive !

Yannick PATELLI ,

Alors que nombre d'experts et de scientifiques se sont présentés devant la commission sur les pesticides depuis hier, c'est l'arrivée de Louis Robert qui semble ce soir exciter les médias généralistes. Louis Robert vient de donner une mêlée de presse juste avant son audition devant les députés. Mais d'autres personnalités valaient leur pesant d'or aujourd'hui lors de la commission sur les pesticides dont Michel Saint-Pierre et Guy Debailleul.

Juste aujourd'hui la commission a reçu en audition L'Institut national de la santé qui doute que les études qui parlent de lien entre autisme et pesticides puissent être validées dans leur totalité. Le coprésident de l'Institut Jean-Garon, Guy Debailleul, également professeur associé à l'Université Laval, a, lui aussi, clairement dit ne pas croire aux conclusions hâtives entre autisme et pesticides. Et l'homme est  particulièrement touché par la situation, lui qui a dévoilé en commission avoir un petit-fils autiste. Les médias n'étaient pas spécifiquement à l'écoute lors du passage des coprésidents de l'Institut Jean-Garon, Guy Debailleul et Michel Saint-Pierre, ancien sous-ministre au MAPAQ mais les députés semblent avoir été sous le charme de ces deux hommes d'expérience.

Les deux coprésidents de l'Institut Jean-Garon ont entre autres choses rappeler que le problème principal n'est pas le glyphosate mais les pratiques des compagnies dont Monsanto en particulier. On a aussi appris que la disparition des abeilles peut en partie être liée à la monoculture et l'Institut Jean-Garon a aussi prêché pour une diversité des modèles en agriculture comme le soulignait le rapport Pronovost.

Voyez le reportage sur le deuxième journée de la commission ICI