RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Les libéraux disent qu’ils poursuivront le réinvestissement dans le secteur agricole

LVA ,

C’est à la ferme Georges-Étienne Bernard de La Présentation, entourée de plusieurs candidats libéraux des comtés ruraux du Québec, que Marie-Claude Bibeau, candidate libérale dans Compton-Stanstead, a présenté le 7 octobre dernier les engagements du Parti libéral du Canada en agriculture.

La ministre de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau  dans le gouvernement libéral actuel a rappelé que son gouvernement a clairement placé le secteur agroalimentaire comme l’une des six priorités de développement économique et que des réinvestissements significatifs ont été effectués, notamment en sciences agricoles. Un ministère du Développement économique rural a d’ailleurs été créé en janvier 2019 avec comme priorité la connectivité rurale, a-t-elle précisé.

Pour les libéraux, la vitalité des régions dépend grandement de la prospérité des fermes familiales précise Mme Bibeau :  « Un gouvernement libéral poursuivra ses discussions avec les représentants des producteurs afin d’élaborer des mesures fiscales qui faciliteront le transfert intergénérationnel des exploitations agricoles. Nous voulons qu’il soit plus facile et équitable de transférer ou de vendre des fermes familiales à des membres de leur famille ou à des personnes non apparentées. ».

Toujours dans un souci d’aider les entreprises du secteur agroalimentaire à croître et à développer de nouveaux marchés, un prochain gouvernement libéral regroupera tous les services financiers et consultatifs qui leur sont offerts sous une nouvelle entité ont avancé les candidats libéraux présents au point de presse.

Mme Bibeau précise que Développement agricole et agroalimentaire Canada (actuellement Financement agricole Canada) servira de point de service unique et aura une capacité de prêt accrue de 5 milliards $.

Reconnaissant également que les risques auxquels les producteurs doivent faire face ont beaucoup changé aux cours des dernières années, les libéraux de Justin Trudeau s’engagent à revoir, en concertation avec les provinces, les outils de gestion de risques en commençant par le programme Agri-Stabilité. « Un gouvernement libéral serait prêt à augmenter l’appui fédéral afin d’aider les producteurs à gérer les risques indépendants de leur volonté tels des inondations liées au climat ou le ralentissement du marché. » a soutenu celle qui a été la première femme à occuper le poste de ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire au Canada. « Les femmes et les jeunes auront une place significative lors des consultations sur le sujet. » a-t-elle précisé.

La candidate libérale a aussi tenu à rassurer les producteurs de volailles et d’oeufs ainsi que les transformateurs des secteurs sous gestion de l’offre qu’un nouveau gouvernement libéral procédera sans tarder aux compensations promises à la suite de la signature des récents accords de libre-échange. Les 11 000 producteurs de lait du Canada savent déjà qu’ils se partageront 1.75 milliard $ sur huit ans. La Commission canadienne du lait a été mandatée pour faire la distribution du premier versement de 345 millions $ sur la base des quotas détenus au 31 août 2019 a précisé la ministre de l’Agriculture.

Marie-Claude Bibeau en a profité pour rappeler que le Fonds des Infrastructures alimentaires locales est accessible jusqu’au 1er novembre.