RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

« Le discours sur le bio me casse les oreilles » dit Thierry Marx

LVA ,

Thierry Marx

Dans une entrevue au journal La Croix, le célèbre cuisinier Thierry Marx a mis les pendules à l’heure concernant le bio :  « Le bio, je trouve ça sympathique mais on nous le tartine à toutes les sauces depuis 30 ans, au point que même l’industriel est devenu bio. Ce qui m’intéresse, c’est d’aller plus loin, en prenant aussi en compte l’impact social d’un produit ou son mode de distribution. Quand j’entends que dans la cantine de mes enfants les plats seront bios, j’en suis ravi. Mais si cela revient à faire tout venir d’Allemagne ou de Hollande, quelle est l’utilité ? C’est pour cela que le discours sur le bio me casse un peu les oreilles.»

Thierry Marx met ainsi la table à un débat fort intéressant : est-on mieux de manger bio ou local ?  Le bio ne serait pas la panacée en toyt temps. Thierry Marx explique par exemple qu’il connait une famille qui élève des poulets depuis trois générations et dit : «Ils n’ont jamais essayé d’avoir le label bio, mais ils font des volailles exceptionnelles.»

Manger mieux ne coûte pas plus cher bien au contraire!

«Il faut arrêter de dire que manger mieux coûte plus cher. Au contraire, il est possible d’économiser en arrêtant les produits ultra-transformés, truffés d’additifs qui n’ont rien à y faire. » a expliqué le célèbre cuisinier à La Croix.

Et d’ajouter : «Quand il faut être chimiste pour déchiffrer la composition d’un plat, alors il ne faut surtout pas l’acheter. On peut manger mieux et moins cher en faisant soi-même une cuisine simple avec des produits simples. »