RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Savoir s’adapter, c’est aussi un défi pour le monde agricole !

Yannick PATELLI ,

Yannick Patelli, Éditeur La Vie agricole/LVATV

L’agriculture est un secteur en pleine évolution et au-delà des enjeux politiques et économiques, certes importants, mais souvent présentés sous un angle pessimiste, on a tendance à oublier que l’agriculture peut aussi être innovante.

Le produit intérieur brut (PIB) réel engendré par l’industrie bioalimentaire québécoise en 2017, selon le MAPAQ, a connu une croissance annuelle importante comme en 2016. Il a ainsi augmenté en 2017 de 4,3 % pour s’établir à 25,5 milliards de dollars selon le ministère.
Globalement, le PIB bioalimentaire du Québec représentait 8 % de l’économie québécoise en 2017.

La Financière agricole du Québec déclarait en décembre 2018 : «En dépit des tensions commerciales internationales en 2018, la prévision de croissance du PIB mondial s’établit à 3,8 % par rapport à 3,7 % en 2017. Pour 2019, la croissance économique mondiale devrait se poursuivre sur sa lancée avec une prévision de 3,7 %.»

Au 31 juillet 2019, Statistique Canada précisait que le secteur de l'agriculture et de la fabrication agroalimentaire représentait 49 milliards de dollars du produit intérieur brut (PIB) du Canada en 2015, ce qui correspondait à 2,6 % du PIB total.

Ce numéro de La Vie agricole vise à vous démontrer que partout dans le monde l’agriculture change et sait s’adapter : que ce soit par les nouvelles activités des producteurs français avec la réception de colis, l’adaptation de l’industrie aux nouveaux goûts de la population ou dans le recyclage des produits agricoles qui parfois ont une deuxième utilité comme dans le domaine des cosmétiques en Australie. Au Québec aussi nous avons nos champions du recyclage avec une compagnie qui est devenue le plus gros récupérateur de plastiques pour la fabrication de tuyaux de drainage.

Restons positifs, derrière les difficultés des agriculteurs québécois et canadiens, il existe des solutions d’avenir et parfois aller s’inspirer ailleurs est porteur d’espoir.