RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Dominic Lamontagne, un phare en agriculture !

Yannick PATELLI ,

Dominic Lamontagne

Dominic Lamontagne qui vient de sortir son dernier livre : «L’artisan fermier», est un phare en agriculture, c’est du moins ce qu’a déclaré le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, lors du lancement au marché Jean-Talon vendredi soir.

Cliquez ICI pour la vidéo sur LVATV.CA

Dominic Lamontagne, propriétaire d’une petite ferme de production vivrière s’était fait connaitre après sa vie de restaurateur à Montréal ( Le Naked Lunch) avec son premier livre : La ferme impossible, un livre qui a fait partie des lectures du ministre actuel lors de son initiation à l’agriculture.

Face aux nombreux obstacles qu’il rencontre Dominic Lamontagne, également parrain de l’Institut Jean-Garon, a écrit un second livre : «L’artisan fermier».

Son principal credo : assouplir les lois qui régissent l’agriculture artisanale.

Dominic Lamontagne rappelle que « Le visage de l’agriculture a considérablement changé au cours du dernier siècle. Si l’industrialisation a assurément permis une augmentation importante des rendements et libéré les agriculteurs d’un labeur parfois éreintant, cette évolution ne fut pas sans conséquences néfastes, notamment sur le plan environnemental», dit-il.

Pas de pays sans paysans !

Pour Dominic Lamontagne il est urgent de dire qu’il n’existe pas de pays sans paysans ni terroir sans paysans.

Le livre que lance Dominic Lamontagne étudie les lois qui régissent l’agriculture puis donne ensuite des méthodes et outils pour élever des poules pondeuses, des poulets de chair et des chèvres laitières. «L’artisan fermier»,  c’est aussi un manuel pour construire un poulailler ou bien nourrir les animaux, un guide idéal pour tous ceux qui souhaitent une agriculture vivrière diversifiée, non mécanisée et écologique.

Émilise Lessard-Therrien, critique agricole à Québec solidaire, a déclaré lors de la soirée que le message d’intérêt pour la petite agriculture écologique assumé par le ministre de l’Agriculture sera rapporté à l’Assemblée nationale.

Le ministre André Lamontagne
Émilise Lessard-Therrien