RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Le Jour de l’agriculture canadienne rappelle aux consommateurs que de bons aliments sont cultivés près de chez eux

LVA ,

Les consommateurs canadiens vivent à proximité des gens qui produisent la majorité des aliments qui se retrouvent dans leur assiette, selon le directeur principal des relations avec l’industrie et les intervenants de Financement agricole Canada (FAC).

 

« De nombreux consommateurs seraient surpris d’apprendre que les aliments les plus sains et de la plus haute qualité sont cultivés qu’à quelques kilomètres seulement de la ville où ils habitent ou encore qu’ils sont transformés dans une usine qui emploie leurs amis et voisins », explique Marty Seymour, qui coordonne aussi le Jour de l’agriculture canadienne pour le compte de FAC.

« Il n’y a en fait qu’un degré de séparation entre les consommateurs et les gens qui produisent leur nourriture », poursuit-il. « Toutefois, le rythme effréné de la vie urbaine nous fait parfois perdre de vue cette réalité. »

Pour souligner le Jour de l’agriculture canadienne, lequel sera célébré le 11 février, FAC publiera une vidéo dans le cadre d’une campagne visant à s’assurer que les consommateurs sont conscients que les aliments produits par les producteurs canadiens sont issus d’un des systèmes alimentaires les plus sécuritaires, diversifiés et abordables au monde.

Une récente étude menée par le Centre canadien pour l’intégrité des aliments a révélé que trois Canadiens sur cinq souhaitent en savoir davantage sur l’agriculture et les pratiques agricoles modernes.

« Les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux aliments qu’ils achètent et préfèrent se renseigner directement auprès des producteurs », affirme M. Seymour, ajoutant que les agriculteurs sont mieux perçus que les professionnels de la santé, les chercheurs scientifiques et les autorités gouvernementales pour donner des renseignements sur les aliments et la production alimentaires. « Si vous ne pouvez pas parler directement à un producteur, lisez les étiquettes de produits alimentaires la prochaine fois que vous serez à l’épicerie pour connaître leur lieu de fabrication et la provenance des principaux ingrédients. »

En choisissant d’acheter des aliments et des produits alimentaires canadiens, les consommateurs soutiennent les économies locale et canadienn

En 2018, le secteur canadien de la fabrication des aliments et des boissons, lequel comprend la transformation de la viande et des produits laitiers, la mouture des céréales et des graines oléagineuses et la préservation des fruits et légumes, a généré plus de 117 milliards de dollars de produits, ce qui représente près de 2 % du produit intérieur brut (PIB) et environ 250 000 emplois au Canada, dont plusieurs en région rurale ou agricole.

Le secteur a crû à un rythme moyen de 3 % au cours des cinq dernières années, soit plus d’un point de pourcentage de plus que l’ensemble du secteur manufacturier du Canada (moyenne de 1,9 %) pendant la même période.

Crédit-Photo: Yannick Patelli