RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Pesticides:Le Parti Libéral et Québec solidaire unis face à la CAQ !

LVA ,

La députée de Maurice-Richard et porte-parole libérale en matière d’agriculture, d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Mme Marie Montpetit ainsi que la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue et responsable solidaire en matière de développement et vitalité des territoires, Mme Émilise Lessard-Therrien ont uni leurs voix, ce matin, pour réitérer aux députés de la CAQ l’importance de recommandations fortes dans le dossier des pesticides. Le rapport doit répondre aux inquiétudes de la population disent-elles.

Les deux partis d’opposition ont présenté leurs propres recommandations suite à la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles pouvant avoir un impact positif sur la transition vers une agriculture durable. Les 50 recommandations présentées sont basées sur des principes d’indépendance et de transparence de la recherche et des services-conseils ainsi que la protection de la santé des agriculteurs et de la biodiversité. Elles font état de l’importance d’un suivi de la situation auprès du MAPAQ et du MELCC.

La commission parlementaire qui s’est déroulée en septembre dernier a donné beaucoup d’espoir à l’ensemble de la population. 74 mémoires ont été reçus et plus de 36 groupes ont été entendus lors de cette commission. Celle-ci s’est également déplacée en Europe et en milieux agricoles pour bien comprendre l’impact des pesticides, rappellent les deux députées.

« Les attentes des agriculteurs sont grandes, celles de la population aussi. À la lumière des témoignages entendus lors de la commission, le gouvernement a la responsabilité d’agir. Les solutions sur la table, il ne reste qu’à les mettre en place. La CAQ doit démontrer que ce dossier est une priorité tant au niveau de la santé de la population que de la compétitivité de nos agriculteurs. Il faut des recommandations ambitieuses pour que nous allions dans la bonne direction.» a déclaré Marie Montpetit.

« Le rôle de la CAPERN, ce n’est pas de faire de l’agrotourisme, c’est d’avoir le courage politique de prendre des décisions et de soumettre des recommandations ambitieuses pour sortir nos agricultures de leur dépendance à l’industrie des pesticides qui a un impact sur nos agriculteurs, notre environnement et la population du Québec.» a dit quant à elle Émilise Lessard-Therrien

La CAQ faisait savoir au cours de la journée qu'il y aurait des recommandations dans le rapport de la CAPERN tant attendu !