RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Le ministre à l’écoute de l’Institut Jean-Garon

LVA ,

Les deux coprésidents de l’Institut Jean-Garon, Michel Saint-Pierre et Guy Debailleul, ont rencontré le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, en janvier dernier pour lui remettre le rapport qu’il leur avait commandé : L’avenir de la protection du territoire agricole du Québec. Il en ressort qu’il y a nul besoin d’ouvrir la Loi, il suffit plutôt de l’appliquer pleinement !

Dans un énoncé d’un peu plus de 20 pages, l’Institut Jean-Garon rappelle l’importance de la loi sur le zonage agricole mise en place sous la gouverne de Jean Garon il y a plus de 40 ans maintenant, mais détaille aussi quelques 17 recommandations dont :

  • Faire connaître les possibilités offertes avec la loi actuelle
  • Développer à la CPTAQ une approche plus ouverte aux projets d’agrotourisme et de transformation de produits à la ferme.
  • Concevoir des modes de financement des municipalités qui les rendent moins dépendantes de la fiscalité agricole
  • Modifier le soutien accordé à l’agriculture en privilégiant un soutien à l’ensemble de la ferme plutôt qu’un soutien par production
  • Assouplir les règles de la gestion de l’offre
  • Donner accès aux agriculteurs à temps partiel à l’ensemble des soutiens à l’agriculture
  • Rendre la pratique de la location des terres plus attrayante en l’encadrant pas des baux de longue durée