RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

On perdrait la moitié de nos fermes laitières au Canada d’ici 2030 selon Charlebois

Yannick PATELLI ,

La perte de la moitié des fermes laitières du Canada, c’est un scénario de l’ordre du possible si aucune réflexion n’est faite rapidement a déclaré aujourd’hui Sylvain Charlebois, directeur principal du laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’université d’Halifax, à Woodstock au South Western Ontario Dairy Symposium (SWODS), un événement axé sur l'éducation laitière. 500 producteurs laitiers assistaient à la conférence du professeur Charlebois !

Il s’exprimait dans le cadre d’une conférence sur le futur de l’agriculture canadienne : « Les substituts laitiers vont probablement réduire la part de marché de notre industrie laitière. Si nous n’innovons pas et ne nous concentrons plus sur la transformation, nous pourrions perdre au moins la moitié de nos fermes laitières d’ici 2030», a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Pour maintenir la solidité de notre élevage laitier, nous avons besoin d'un secteur de transformation dynamique. Cela a été oublié au fil des ans».

Une révision de la gestion de l’offre s’impose !

Et Sylvain Charlebois conclut : « Nous pourrions perdre la moitié de nos fermes laitières d'ici 2030, avec notre régime actuel de gestion de l'offre»

 

Photo : fournie par Twitter par Sylvain Charlebois