RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Blocus des chemins de fer: la position de Marcel Groleau

LVA ,

Marcel Groleau, président de l’UPA, le syndicat unique en agriculture au Québec, vient de réagir il y a une heure sur sa page Facebook au blocus des chemins de fer. Il écrit : «Nous avons fait le point ce matin avec Sollio Groupe Coopératif et l’AQINAC sur l’approvisionnement de propane et de soya pour les agriculteurs québécois.».

Selon les écrits de M. Groleau il en résulte que : «La disponibilité du propane est restreinte. Le chauffage d’appoint résidentiel et le remplissage des bonbonnes de 20 livres sont limités pour privilégier les usages essentiels tel l’élevage animal.».

Le président de l’UPA dit suivre la situation de très près puisque plus de 80% du propane vendu au Québec est transporté par train. Mais, rappelle-t-il, les températures plus élevées des derniers jours ont fait baisser la pression.

Il rappelle ensuite : «Les besoins hebdomadaires de soya pour l’alimentation du bétail au Québec sont d’environs de 20,000 tonnes dont 65% sont transportés par train. À court terme, il est impossible de remplacer complètement le transport ferroviaire. Le transport par camion est beaucoup plus dispendieux. Les coûts supplémentaires sont de 60$ à 80$ la tonne, ce qui peut expliquer les coûts plus élevés que m’ont rapportés certains producteurs. Les stocks baissent, mais pour l’instant, la Sollio Groupe Coopératif ou l’Aqinac n’entrevoit pas de rupture d’approvisionnement à la ferme».

Toutefois, écrit-il, m                         ême si le blocus était levé prochainement, il faudra compter plusieurs jours avant que les choses reviennent à la normale.

Une demande d’aide financière se profile !

«Le gouvernement Legault a annoncé qu’il viendrait en aide aux entreprises touchées par ce blocus. Nous allons vérifier auprès du ministre André Lamontagne comment les entreprises agricoles affectées seront admissibles à cette aide».