RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Signature du nouvel ALENA imminente? : Chrystia Freeland répond pour Marie-Claude Bibeau!

Yannick PATELLI ,

Luc Boivin

Luc Boivin, PDG de Fromagerie Boivin, l’un des intervenants réguliers de notre QUOTIDIENNE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE en direct sur le web tous les midis, a déclaré le 22 avril dernier au cours de l’émission que plusieurs transformateurs craignent que le Canada soit sur le point de finaliser l’entente de libre-échange Canada/États-Unis/Mexique (ACEUM) en pleine crise pandémique. La Vie agricole a interrogé le bureau de la ministre de l’Agriculture de Mme Bibeau, les réponses sont venues du bureau de la vice-première ministre, Chrystia Freeland.

Dans la QUOTIDIENNE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE  que nous diffusons en direct tous les midis depuis le 24 mars, et à laquelle Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture du Canada a participé le 6 avril dernier, Luc Boivin, PDG de la Fromagerie Boivin du Saguenay, a dit le 22 avril dernier, que les transformateurs s’inquiètent actuellement parce que selon ses sources et celles de quelques transformateurs, le gouvernement du Canada s’apprêterait à signer pour le mois de juillet la nouvelle entente de libre-échange avec les États-Unis. Il a dit craindre que l’impact des produits américains en sol canadien de l’année deux soit réel dès l’année un.

Nous avons posé essentiellement deux questions au cabinet de Mme Bibeau, à savoir : confirme-t-elle cette information que les transformateurs commencent à diffuser sur la signature imminente du nouvel ALENA ? Et si elle pouvait nous dire si une date a été fixée pour les aides aux transformateurs suite aux signatures des derniers traités internationaux ?

Comme nous vous le disions, la  réponse bien que partielle est venue du cabinet de Mme Freeland, vice-première ministre : « Le nouvel ALENA est le résultat de trois années de travail acharné de tous les Canadiens. Le Canada et le Mexique ont achevé leurs processus de ratification national et les États-Unis n’ont pas encore émis leur propre avis de ratification. Le gouvernement canadien continue de coordonner étroitement avec nos entreprises, nos syndicats et les autres intervenants nationaux sur la date d’entrée en vigueur du nouvel ALENA. Ceci inclut les fermiers et les producteurs laitiers du Canada, avec lesquels nous sommes étroitement en contact. », nous a écrit Katherine Cuplinskas, attachée de presse au Cabinet de la Vice-première ministre de Mme Chrystia Freeland.