RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les agriculteurs de proximité écologiques s’organisent



Dans les dernières années, le paysage agricole québécois a vu émerger un nouveau type d’agriculture, d’agricultrices et d’agriculteurs : l’agriculture écologique de proximité et ses artisans. Ceux-ci sentent aujourd’hui le besoin de se regrouper afin de se donner une voix, un poids politique et de s’entraider. C’est ce qu’ils et elles ont décidé de faire en fondant la Coopérative pour une Agriculture de Proximité Écologique (CAPÉ). L'assemblée générale d'organisation de la CAPÉ aura lieu à Drummondville le jeudi 21 mars prochain.
Un groupe de producteurs informellement regroupé dans le Réseau des Jeunes Maraîchers Écologiques (RJME), un réseau de partage d’information et de connaissances, a donc décidé de franchir une étape de plus et de fonder une coopérative de producteurs, la CAPÉ, qui vise à regrouper tous les agriculteurs et agricultrices qui font de l'agriculture de proximité écologique (fermiers de famille, producteurs biologiques opérant en circuits courts, éleveurs écologiques, apiculteurs, etc.) afin de leur donner une voix auprès des instances, gouvernements et médias. En plus de promouvoir une agriculture écologique plus près des consommateurs, la CAPÉ remplira aussi un rôle d'éducation, de réseautage et de partage d'information. La coopérative pourra aussi potentiellement être utilisée par ses membres pour faire des achats ou de la mise en marché groupés. Les associations, intervenants, étudiants et citoyens préoccupés par ces questions sont aussi invités à participer à l'assemblée du 21 mars et à joindre la CAPÉ en tant que membre associé. Suite à l'assemblée générale, des ateliers de discussion sur différents thèmes sont prévus en après-midi.
Des agriculteurs écologiques provenant de tous les domaines de production vendent leurs produits par des canaux de mise en marché comme les marchés publics, les marchés de solidarité, des paniers d’agriculture soutenue par la communauté, des livraisons à domicile, des ventes aux restaurants et bien d’autres modes de mise en marché plus innovateurs encore. La mise en marché en circuit court est en pleine expansion et la CAPÉ propose de contribuer à son développement en participant au maillage entre producteurs et marchés publics ainsi qu'en favorisant le partage d'expertise sur la vente directe de produits agricoles.
« Tous les agriculteurs et agricultrices qui vendent une partie de leur production par les circuits courts et qui sont désireux de voir ce type d’agriculture reconnu, promu et supporté au sein du modèle agricole Québécois devraient se joindre à la CAPÉ. » nous dit Frédéric Thériault, l’un des fondateurs et gagnant du prix Tournez-Vous Vers l’Excellence. Il ajoute : « Nous proposons aussi une cotisation très raisonnable de 80$ pour devenir membre de la coop. Nous croyons qu’avec une adhésion large dès le départ, nous pourrons rapidement gagner un poids et faire évoluer la future politique agricole du Québec. ».
Source: info@capecoop.org Caroline Poirier Yan Gordon membre du comité de fondation membre du comité de fondation