RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Charles Proulx se demande pourquoi la Fédération des producteurs de porcs ne fait rien




Par Jean-Pierre Lemieux
« La partie la plus proche de nous autres c'est la Fédération des producteurs de porcs. Pourquoi la Fédération ne fait rien ». Celui qui parle ainsi c'est Charles Proulx, un ex-producteur de porc, ex-président de la l'UPA de la Côte-du-Sud et même ex-président de la Fédération des producteurs de porcs.
« L'autre question que j'ai posée : il y a combien d'administrateurs (sur quinze) à la Fédération qui sont liés de près ou de loin à un intégrateur. On doit se poser la question. Et la réponse que j'ai à date c'est qu'il y en a trois ou quatre» qui ne sont pas liés.
M. Proulx en tire cette conclusion : si la plupart « des administrateurs de la Fédération sont liés à un intégrateur, c'est sûr que la Fédération ne travaillera pas pour les producteurs qui ont servi de chair à canon ».
L'ex-producteur s'interroge aussi sur le fait que 50% des producteurs indépendants sont tombés mais la production elle n'a pas diminuée. « Les intégrateurs continuent à produire ».
M. Proulx estime que 90% de la production est contrôlée « directement ou indirectement par cinq ou six intégrateurs ». Il souhaite que de plus en plus de producteurs rejoignent le groupe de l'ALFA (Agriculteurs lésés par la Financière agricole).