RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Industrie Canada assumera la responsabilité des coopératives



OTTAWA, le 28 janv. 2013 /CNW/ - Les représentants du mouvement coopératif du Canada se réjouissent du transfert de la responsabilité des coopératives vers Industrie Canada et espèrent travailler étroitement avec le gouvernement pour continuer à améliorer l'accès aux capitaux et pour travailler à d'autres enjeux.

Dans sa réponse aux recommandations du Comité spécial sur les coopératives, le gouvernement fédéral affirme sa volonté de forger un nouveau partenariat avec le mouvement coopératif canadien. Cette volonté est accompagnée d'un premier geste concret, puisque le gouvernement fédéral transfère la responsabilité des coopératives à IndustrieCanada. Cette responsabilité était assumée depuis les 30 dernières années par Agriculture et AgroalimentaireCanada.

Les deux conseils coopératifs nationaux, le Conseil canadien de la coopération et de la mutualité et la Canadian Co-operative Association/Association des coopératives du Canada avaient d'ailleurs fortement suggéré au gouvernement de faire cette transition. En ce qui concerne la responsabilité légale et réglementaire des coopératives financières, tel que les caisses populaires et des mutuelles, elle demeurera à Finances Canada.

Par ailleurs, le gouvernement s'est dit en faveur à d'autres recommandations de Comité spécial, tel que de mettre en lumière le rôle stratégique que jouent les coopératives dans notre économie et de collaborer avec les institutions financières, les provinces et territoires ainsi que les autres partenaires afin d'offrir des outils de capitalisation adaptés aux besoins des coopératives.

Marthe Hamelin, présidente du Conseil canadien de la coopération et de la mutualité réagit en disant : « On cherche à bâtir une nouvelle relation d'affaires avec le gouvernement canadien. Le gouvernement nous a entendus. Avec Industrie Canada, nous pourrons maintenant faire un juste portrait des besoins et des opportunités en matière de capitalisation des coopératives et ouvrir la porte à d'éventuelles actions dans ce domaine. »

De son côté, Jill Kelly, présidente de la Canadian Co-operative Association/Association des coopératives du Canadaaffirme « Ce pas représente le début d'un nouveau partenariat entre le mouvement coopératif canadien et le gouvernement fédéral ». Elle ajoute : « Il s'agit d'un signal que ce gouvernement reconnaît l'important rôle des coopératives dans la création d'emploi et le soutien à l'économie locale à travers le pays. Le gouvernement vient de positionner fermement les coopératives dans l'agenda politique et nous le remercions pour sa réponse positive. »

Rendez-vous sur www.cccm.coop pour lire la réponse officielle du gouvernement au rapport du Comité.

Comité spécial sur les coopératives

Créé par la Chambre des communes le 30 mai 2012 à l'occasion de l'Année internationale des coopératives, le Comité spécial sur les coopératives a tenu cinq journées d'audiences au courant desquelles il a  entendu 46 intervenants et reçu 60 mémoires. Son mandat était d'étudier la situation des coopératives au Canada et de faire des recommandations pour renforcer leur développement. Le 17 septembre 2012, il s'est acquitté de cette tâche en déposant un rapport final qui comportait 8 recommandations au gouvernement fédéral.

SOURCE : Association des coopératives du Canada

Renseignements :

 

Michaël Béland
Directeur des communications et des programmes 
Conseil canadien de la coopération et de la mutualité 
Tél.: 613-789-5492 p.24
Cell.: 613-265-7579
michael@cccm.coop

Visitez notre site Internet : www.cccm.coop

Donna Balkan, gestionnaire des communications
Canadian Co-operative Assocation / Association des coopératives du Canada